×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Marketing intime

Par L'Economiste | Edition N°:17 Le 20/02/1992 | Partager

Pour créer les tendances de l'année 1990, un sondage avait été réalisé par Kader Diffusion (Akasha) auprès d'un échantillon de 150 personnes, chiffre rare même pour un échantillon de grande entreprise. Le questionnaire devait être rempli par cliente mais c'était l'avis du mari, son regard, qui était sollicité.
Si la méthode de diffusion personnalisé peut sembler artisanale, en revanche la conception et industrielle, intelligente. Les questions sur une dizaine de pages sont posées dans un langage parlé, familier, qui touche l'affectivité, incite à répondre sur des aspects qui touchent l'intimité du couple.
Concernant la femme idéale, l'homme avait à choisir entre huit personnalités: la mondaine avec ses petits fours et ses bla-bla-bla, la maternelle en robe de chambre, pantoufles et petits plats, la sportive avec son régime, jogging, massage et musculation, la soumise enveloppée dans sa tradition, sa neutralité et son bon ton, l'intellectuelle noyée dans ses lectures, ses débats et sa télévision, la moderne entrainée par son boulot, maison, discussion, concession.
Pour la mode, il fallait choisir le genre, le classique, le rétro, les mélanges personnalisés ou le fantaisie contrôlé.

Quelle image avait-il de la femme actuelle? Etait-elle pantalonnée, chapeautée, bijoutée ou décolletée.
Au cours d'une soirée, préférait-il que sa femme passe inaperçue ou se fasse remarquer par son look, son intelligence ou son éclat?
Aimerait-il que le traditionnel marocain reste immuable ou devrait-il s'humoriser et se moderniser?
Est-il un adepte du «soit belle et tais toi», d'une beauté rigolotte ou bien d'une beauté froide?
Qu'est-ce qui le fait craquer? Qu'est-ce qu'il l'attire: la beauté, la modestie, la tendresse ou la naïveté?
Avec franchise, le mari devait répondre aux questions concernant les incompatibilités avec la vie d'une femme, le travail et la disponibilité, le travail et la maternité, la liberté et la fidélité...
Place à l'humour, Kader DIffusion demande aux hommes s'ils trouvent les femmes vraiment des «emmerdeuses», indispensables, trop compliquées ou quand même extra...
Le résultat du sondage a révélé que la cliente type de Kader Diffusion est une femme de 25 à 45 ans, installée dans la vie, «up to date», qui affirme sa personnalité, insérée dans la société mais vivant pour elle et privilégiée ayant des moyens avec des goûts arrêtés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc