×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marina d’Or va construire 7.000 logements

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

. Un investissement de 1,7 milliards de DH à Tamesna. La société espagnole a d’autres projets au MarocLa société de promotion immobilière espagnole, Marina d’Or, construira 7.000 logements dans la ville de Tamesna, ce qui représente un investissement 1,7 milliard de dirhams. Ce chantier fera grimper de 15% le parc immobilier de la petite municipalité située près de Temara, qui compte actuellement 250.000 habitants. C’est suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé au mois de mai dernier par le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme que Marina d’Or a obtenu le contrat. «Ils ont présenté les meilleures conditions de réalisation en termes de coût et de délai», assure Mohammed Najib Benyahia, directeur général de la société d’aménagement Al-Omrane. Les travaux devraient débuter d’ici les six prochains mois. «Ils disposent d’un délai de 42 mois pour livrer le tout», poursuit Benyahia.Mercredi dernier, on avait donc le cœur à la fête chez Marina d’Or. L’ouverture du Salon du bâtiment, où l’Espagne occupe justement la place d’invité d’honneur, coïncidait avec la signature de la convention de partenariat avec Al-Omrane. «Nous sommes très heureux, d’autant plus que nous étions en compétition avec de très grandes sociétés», a confié le directeur général de la section Maroc, Antonio Zanbrano. Parmi elles, l’entreprise Fadesa, déjà très présente dans les régions d’Agadir et de Sadia.En Espagne, Marina d’Or est surtout réputée pour son expertise dans l’immobilier touristique. On lui doit la quasi intégralité des constructions de la ville de Castellón, véritable cité des vacances, dans la région de Valence. «Nous employons aujourd’hui près de 4.000 employés», indique Zanbrano.L’entreprise, dont le chiffre d’affaires se situe autour de six milliards d’euros, sera bientôt cotée en bourse. Ses dirigeants assurent que le chantier de Tamesna n’est qu’un début. « Nous avons dépêché des agents de commercialisation à Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Agadir et Fès», affirme-t-il. Le Maroc n’est cependant pas le premier pays étranger où Marina d’Or s’installe. Le groupe a déjà des intérêts en Chine, en Bulgarie et en Égypte.


Plusieurs gammes

Le projet de Marina d’Or à Tamesna occupera 64 hectares de terrain. 20% des unités construites seront réservées aux logements sociaux. «Le reste se déclinera ainsi: 30% de logement économiques, 30% de logements moyens et 20% de haut de gamme», explique Zanbrano. Marina d’Or soutient qu’elle sera très exigeante dans le choix de ses partenaires locaux. «Nous sélectionnerons soigneusement nos sous-contractants. Pas question de travailler dans l’informel», précise-t-il.Ce chantier vient donc s’ajouter aux nombreux projets déjà entrepris à Tamesna. «Les villas économiques, le parc central, une première phase de logements sociaux et bientôt le premier centre commercial. Tout va bon train », énumère fièrement Mohammed Najib Benyahia, directeur général de la société d’aménagement d’Al-Omrane.Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc