×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marché monétaire: Statu quo au niveau des taux

Par L'Economiste | Edition N°:1785 Le 08/06/2004 | Partager

. Ce qui permet au Trésor de se financer dans de bonnes conditions. La surliquidité toujours d’actualitéLe système de télétransmission des adjudications sera mis en place à partir de janvier 2005. C’est ce qui a été annoncé lors de la dernière réunion des intervenants en valeurs du Trésor avec ce dernier. “Les professionnels auront le choix entre recourir aux services de Bloomberg, Reuters ou alors développer leur propre système”, est-il indiqué du côté de BMCE Capital. Lors de cette réunion, les intervenants ont passé en revue la situation du marché qui se traduit ces dernières semaines par une forte mobilisation du moyen et long termes. Par ailleurs, la baisse continue des taux permet au Trésor de se financer à de bonnes conditions. Ce qui le met dans une situation confortable, la plus importante part de remboursement ayant déjà eu lieu. Et la situation au niveau du marché risque de perdurer. C’est, en effet, le statu quo au niveau des taux monétaires. Ainsi, le TMP et les taux Repo sont restés stables autour de 2,25 et 2% respectivement, la semaine dernière. Par ailleurs, la surliquidité est toujours d’actualité. Elle se traduit par l’excédent de la réserve monétaire qui a affiché +3,78 milliards de DH au 1er juin et par l’importance des offres des investisseurs lors de la séance adjudicataire (règlement/livraison 12,23 milliards de DH).La Banque centrale est intervenue pour apurer cette surliquidité à travers les reprises de liquidité à 7 jours et les facilités de dépôt à 24 heures (220 millions et 4,06 milliards de DH).“Cette semaine, et malgré l’écart entre les tombées en bons du Trésor estimé à 1,84 milliard de DH et la levée en bons du Trésor estimée à 100 millions de DH, lors de l’adjudication d’aujourd’hui, ce qui devrait injecter beaucoup de liquidité dans le système, les taux monétaires resteront stables autour de 2,25%”, estiment les analystes de BMCE Capital.Ajoutant que cette séance adjudicataire, consacrée uniquement au court terme, vient encore confirmer la tendance baissière des rendements obligataires sur le marché primaire. Alors que les soumissions étaient très importantes (offre globale de 4,07 milliards de DH), le Trésor semble être à l’aise et se contente de lever 100 millions de DH, sur la maturité 52 semaines.Il est à noter que lors de cette adjudication, la maturité 52 semaines a concédé 10 bp, et que l’offre des investisseurs sur les maturités 13 et 26 semaines (2,40 et 2,50% respectivement) a atteint -55 bp et -30 bp respectivement, par rapport aux derniers niveaux adjugés de ces maturités (2,95 et 2,80%).Le marché secondaire, quant à lui, a enregistré une baisse de 19,54% de ses échanges lors de la même période, par rapport à la semaine précédente. Le volume global des échanges a totalisé 918,44 millions de DH. Il est à noter que les échanges restent concentrés sur le long terme avec plus de 52% du volume global. F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc