×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Vous êtes 112.291 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 136.119 articles (chiffres relevés le 25/5 sur google analytics)
eleconomiste
Entreprises

M Laroussi, ex-Médias Conseils, lance Avenirs Conseils

Par L'Economiste | Edition N°:77 Le 29/04/1993 | Partager

Avec M. Sarim Fassi-Fihri et MPS, M. Mohamed Laroussi vient de créer une nouvelle agence de communication, Avenirs Conseils. Avec Act!, Patners et Shérazade, il s'agit de la 4ème agence montée au cours des derniers mois.

Avenirs Conseils est créée avec un capital de 100.000DH partagé à 50% entre M. Laroussi, et le reste entre M. Fassi Fihri et MPS. "C'est insuffisant, il faudra rapidement monter à 500.000DH au moins", indique M. Fassi-Fihri. Le lancement officiel de Avenirs Conseils devrait avoir lieu au cours de la première semaine de mai.

Avenirs s'est installée dans un local, Place Maréchal, que venait de libérer MPS . Le lieu est petit (130m2) mais l'aménagement donne une impression d'espace.

Transparence des coûts ?

Cependant, M. Laroussi montre, du problème classique de l'indisponibilité de locaux à Casablanca, une conséquence généralement peu évoquée: le local impose des orientations stratégiques, lesquelles vont marquer profondément l'entreprise. Elle devra se "centrer sur le métier principal de conception conseil" et faire travailler des sous-traitants.

Sur le fond, il ne regrette pas cette contrainte de local: elle est économe en capital et soutient la volonté de Avenirs d'introduire davantage de transparence dans la formation des prix du conseil et de la communication. Selon les déclarations, étayées des souvenirs de cas précis, MM. Laroussi et Fassi-Fihri annoncent que Avenirs introduira une facturation détaillée des prestations aux clients.

Reprenant une boutade de M. Brochand, PDG de DDB Needham, M. Laroussi explique que "Avenirs ne sera pas transparente au point d'être invisible", mais "qu'entre l'opacité pratiquement totale et l'invisibilité, il y a une grande marge".

A côté de la classique créativité que Avenirs "croit pouvoir garantir", la transparence sera "un des volets de la différentiation de l'offre commerciale".

D'une dizaine d'années d'expériences en agences, M. Laroussi pense pouvoir tirer une leçon: l'opacité freine le développement des marchés. "Quand un grand annonceur comme Wafabank crée une agence dans son groupe, il faut s'interroger". Il s'agit de Créative lancée en 1991. Il attribue aussi à l'opacité le fait que les annonceurs traitent eux-mêmes l'essentiel de leur promotion hors médias

Concours de MPS

Si MPS apporte son concours à Avenirs, notamment en trésorerie de départ, ce concours sera limité en ce qui concerne la production. En effet, le créneau de MPS ne correspond pas exactement à celui dont ont besoin les films publicitaires qui se tournent généralement en vidéo, or MPS tourne en 35mm avec un matériel qui rend ses productions trop onéreuses par rapport aux budgets normalement consacrés à la publicité, constatent les deux partenaires.

Néanmoins, ils notent que pour des raisons de sécurité de l'information, Avenirs conservera "certains de ces travaux chez elle". Pour l'instant, Avenirs a recruté MM. Hicham Benabdeljalil comme créatif et Abdellah Assaad pour le commercial. Tous deux sont des jeunes diplômés des Art Com, mais qui ont déjà travaillé en agence, au Maroc ou en France. De ses expériences passées, notamment en tant que directeur général de Médias Conseils qui cesse ses activités, M. Laroussi tire aussi une autre leçon, celle sur les relations management-capital.

De 1988 à 1992, M. Laroussi avait fait figure de cas à part, dans la mesure où il était le seul manager du secteur à ne pas être administrateur de l'agence qui l'employait. Cette situation était présentée comme devant garantir le professionnalisme. En réalité les relations entre capital et travail se sont révélées plus complexes.

N.S

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc