×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

L'Unesco lance une formation pour les professionnels

Par L'Economiste | Edition N°:1614 Le 02/10/2003 | Partager

. Fès a été choisie pour abriter une conférence sur 15 jours . Politiciens, experts et praticiens tenteront de lier les actions culturelles au développement durableUn séminaire sur “la culture et le développement dans les centres historiques urbains” se tiendra à Fès entre le 8 et le 20 décembre. Organisé par le bureau de l'Unesco à Rabat, cet événement réunira une soixantaine de participants pour 15 jours. Des représentants des autorités culturelles de la région du Maghreb et des experts internationaux spécialisés dans la sauvegarde du patrimoine culturel prendront part à cette manifestation.Ce séminaire s'inscrit dans le cadre d'une série de conférences internationales organisées par l'Unesco sous le thème “Culture et développement”. Des villes comme Mexico City (1982), Stockholm (1998), Florence (1999) ont abrité l'événement. Le but étant de sensibiliser les politiciens, experts et praticiens présents lors de cette rencontre au besoin de lier les actions culturelles avec le développement durable. “L'accent sera tout particulièrement mis sur la “formation des formateurs”. Un enseignement de qualité sera donc dispensé sur place aux différents participants”, indique Naïma Lahbil Tajmouati, membre du comité de pilotage du séminaire.Côté structure du congrès, les organisateurs ont prévu quatre sessions consécutives. Une session plénière internationale où seront partagés les réflexions théoriques et historiques sur le concept de culture comme moyen de développement. Des ateliers pratiques accompagnés de discussions sur quelques études de cas font également partie du programme. Suivra un forum de praticiens régionaux. Au fait, il s'agit des cours de remise à niveau destinés aux professionnels de la gestion culturelle. Le séminaire s'achèvera sur un forum de praticiens nationaux qui tenteront d'élaborer des recommandations pour le développement des villes marocaines.Notons que cette rencontre est organisée en étroite collaboration avec l'ambassade d'Italie et l'Institut culturel italien au Maroc, le ministère de la Culture et les autorités municipales de la ville de Fès. Grâce au soutien financier et à la coopération scientifique des autorités italiennes, le séminaire bénéficiera de la présence de spécialistes de grande renommée dans un secteur où l'Italie s'est distinguée par ses compétences.


Choix de Fès

Plusieurs raisons ont motivé le choix de Fès pour abriter un tel événement. C'est la première ville à être inscrite sur la liste du patrimoine mondial en 1981 par l'Unesco. C'est surtout un lieu idéal du fait que Fès est un laboratoire vivant où les idées pour la conservation et la réadaptation de la ville historique sont en train d'être élaborées. De nombreuses initiatives prises par le gouvernement, les autorités locales, les agences de coopération et la société civile démontrent que le terrain est fertile pour approfondir le concept de culture comme un vecteur de développement durable. Mouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc