×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

L'UMT prépare la succession d'Abderrazak

Par L'Economiste | Edition N°:1735 Le 29/03/2004 | Partager

. Un Congrès en mai à la Fédération nationale des travailleurs de l'énergie . Le responsable déchu toujours président du COS-ONE. Bombe à retardement?La réunion des 350 délégués de la FNTE (fédération nationale des travailleurs de l'énergie) tenue jeudi 25 mars au siège de l'UMT à Casablanca, a été qualifiée de Conseil général. Vu son importance, les responsables de la Centrale l'ont ainsi considéré. Elle est intervenue à une période critique de l'histoire de la Centrale mais aussi de l'action syndicale dans son ensemble. Dans un climat de désaffection des bases, l'action et le discours syndicaux ne sont plus aussi fédérateurs et influents que par le passé. “Cela fait longtemps que nous n'avons pas tenu une rencontre d'une telle importance”, estime un haut responsable de l'UMT. Il considère néanmoins son syndicat “en meilleure santé que les autres”. “Ce sont des officines de partis politiques. Le syndicat, c'est l'UMT”, n'hésite-t-il pas à dire.Au-delà d'une simple rencontre autour de l'action syndicale, le bilan des conflits et acquis sociaux, le départ de Mohamed Abderrazak aura été la principale motivation (voir L'Economiste du vendredi 26 mars). L'événement s'est pratiquement accaparé des travaux. Selon un délégué qui a assisté au Conseil, “le départ de Abderrazak a fait de l'ombre aux autres sujets de discussion”. A l'issue de la rencontre, les délégués sont sortis avec des résolutions concrètes. La plus importante est la tenue d'un Congrès les 28 et 29 mai prochain où les nouvelles instances de la fédération, y compris le nouveau SG, seront élus. . Statut juridique“L'intérim est assuré par un bureau provisoire dirigé par Mohamed Tourkzi, actuel vice-SG de la FNTE”, affirme un responsable. Le nom de la personne qui remplacera Abderrazak à la tête de la fédération ne circule pas encore. Les dirigeants de la Centrale se gardent prudemment de dévoiler la liste des candidats. La rencontre de jeudi dernier “était purement syndicale”. Le sort d'Abderrazak en tant que président du COS-ONE n'y aurait été évoqué qu'en termes bien généraux. L'ex-adjoint de Mahjoub Benseddik, l'octogénaire Abderrazak, malgré son précaire état de santé, est toujours à la tête des oeuvres sociales de l'ONE. Néanmoins, un proche de la gestion du COS prévoit des élections, cette fois-ci au mois de novembre prochain. Le feuilleton du départ d'Abderrazak promet donc des rebondissements. En effet, dans l'entourage même de l'ex-homme fort du syndicat, l'on parle déjà d'audit. Mais l'on tient soigneusement à nier toute relation de l'UMT avec la gestion des oeuvres sociales de l'ONE. Ces dernières ont un statut juridique distinct de celui du syndicat. Le COS est financé par l'ONE et c'est la direction qui assure le contrôle direct de la trésorerie. Le fait qu'Abderrazak était en même temps l'adjoint de Mahjoub Benseddik et président du COS ne doit pas, selon les responsables du syndicat, être associé à d'éventuels dérapages de gestion. “Si malversations il y a, ce sont la direction de l'ONE et le Premier ministre en sa qualité de président du Conseil d'administration de l'Office qui sont normalement responsables du contrôle”, précise un secrétaire national de l'UMT qui a requis l'anonymat. “Les directions générales successives et les pouvoirs publics ont dévié les installations du COS-ONE de leur destination initiale. Elles ont profité à d'autres que les agents qui sont les vrais bailleurs de ces structures”, dénonce un autre secrétaire national du syndicat. Selon un document interne de l'UMT, des logements relevant du COS-ONE auraient profité à la direction générale de l'ONE, de hauts fonctionnaires de l'Etat, des DG d'établissements publics, des hommes d'affaires… Mostafa BENTAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc