×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

L'UE suspend ses importations d'oiseaux asiatiques

Par L'Economiste | Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

. Afin d'éviter l'introduction de la grippe aviaire en EuropeL'Union européenne a décidé de suspendre ses importations d'oiseaux de compagnie, comme les perroquets, en provenance d'Asie du Sud-Est, région sévèrement touchée par la grippe aviaire. C'est ce qu'elle a annoncé mercredi dernier dans un communiqué. Les pays concernés par cette mesure sont le Cambodge, l'Indonésie, le Japon, le Laos, le Pakistan, la Chine, Hong Kong, la Corée du sud, la Thaïlande et le Vietnam. L'objectif de l'UE est “d'exclure tout risque d'apparition du virus dans les zones de quarantaine des Etats membres” par lesquelles les oiseaux transitent habituellement avant d'entrer dans l'Union, précise le communiqué. Les oiseaux concernés sont notamment les perroquets, les perruches, les faucons, les pinsons et les cacatoès. En 2003, quelque 100.000 oiseaux de compagnie, notamment des perroquets et des perruches, ont été importés dans l'UE en provenance des pays de cette région, en particulier du Pakistan, de la Chine et de l'Indonésie. La décision annoncée mercredi dernier par la Commission européenne au nom des Quinze a été prise après discussion avec les Etats membres de l'UE, précise la Commission. A rappeler que la France avait demandé le même jour à la Commission d'interdire les importations des oiseaux de volière et des oiseaux accompagnant les voyageurs venant des pays d'Asie touchés par la grippe aviaire. Agissant en urgence au nom des Quinze, la Commission européenne avait décidé vendredi d'instaurer un embargo sur les importations de volaille en provenance de Thaïlande, seul pays de la région qui exporte ce type de viande vers l'UE. Cette mesure devrait faire l'objet d'un réexamen lors d'une prochaine réunion, les 2 et 3 février, des experts des Etats membres.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc