×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'UE inquiète du retard dans les préparatifs de l'élargissement

Par L'Economiste | Edition N°:1475 Le 13/03/2003 | Partager

. La Commission européenne adressera un avertissement aux futurs membres La Commission européenne va adresser des lettres d'«avertissement« aux futurs pays membres de l'Union, à l'exception de la Slovénie, pour exprimer son inquiétude sur les préparatifs à l'adhésion dans plusieurs domaines précis.Dans un texte dont l'AFP a obtenu mercredi une copie, le commissaire européen à l'Elargissement, Guenter Verheugen, exprime sa «sérieuse préoccupation« face à des retards constatés dans «un nombre limité de cas clairement définis« mais qui nécessitent des mesures de correction «urgentes«. Tous les pays attendus dans l'Union européenne pour le 1er mai 2004 sont épinglés par la Commission, à l'exception de la Slovénie. Des lettres seront adressées à chaque pays concerné pour détailler les manquements constatés et les points seront soulevés de façon systématique lors des rencontres avec ces pays, précise la «communication« faite par Verheugen aux autres commissaires. La Pologne est citée à plusieurs reprises, notamment à propos de la liberté de mouvement des marchandises, de la restructuration de sa sidérurgie, de l'adaptation de son droit du travail aux normes européennes et de l'égalité de traitement entre hommes et femmes. La Commission reproche à la Lettonie et à la Lituanie des retards dans la mise en oeuvre de la libre circulation des capitaux, Malte est visée sur l'application de la TVA à certains domaines, la République tchèque doit améliorer la «reconnaissance mutuelle« des qualifications, etc. Des rapports de contrôle sur l'état de préparation des pays candidats, qui devraient rester confidentiels, vont être transmis aux Quinze. Les futurs membres seront informés, selon le document. Guenter Verheugen a toutefois estimé que «de manière générale«, ces pays membres sont «sur la bonne voie« pour adhérer le 1er mai 2004. De nouveaux rapports de contrôle seront soumis mi-mai aux Quinze de l'UE et la Commission compte présenter le 5 novembre des rapports complets d'évaluation sur l'état de préparation des dix futurs membres.


L'économie européenne s'enfonce dans la morosité

L'économie européenne semble particulièrement vulnérable à une dégradation supplémentaire de la conjoncture liée à une guerre en Irak, alors que les organismes internationaux revoient tous à la baisse leurs prévisions de croissance. Le Fonds monétaire international (FMI) a réduit sa prévision de croissance pour l'ensemble des économies développées à 2%, mais l'Europe sombre bien davantage que la moyenne. Sa croissance devrait se limiter à 1,3% cette année, selon le FMI. La Banque centrale européenne (BCE), qui ne table que sur 1%, est encore plus pessimiste. Confrontée aux mêmes chocs extérieurs que le reste du monde, l'Europe semble plus gravement pénalisée. «Le décalage conjoncturel entre l'Europe et les Etats-Unis est peut-être en train de s'accentuer«, soulignait la semaine dernière le chef économiste de l'OCDE, Jean-Philippe Cotis. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc