×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

LPEE: Les gains de la recherche dans le BTP

Par L'Economiste | Edition N°:532 Le 18/06/1999 | Partager

· Des guides de bonnes pratiques pour les professionnels
· La stratégie du LPEE en matière de recherche a payé


Le Conseil Supérieur d'Orientation (CSO) de la Recherche du Laboratoire Public d'Essais et d'Etudes (LPEE) a tenu sa réunion semestrielle le 17 juin au Ministère de l'Equipement. La manifestation a été l'occasion de présenter les travaux réalisés dans le cadre du bilan de la recherche appliquée 1997/98. Cette réunion revêt une importance considérable compte tenu du rôle stratégique que joue aujourd'hui la recherche à travers le monde. "Celle-ci permet à notre ingénierie nationale de suivre et d'intégrer en permanence les nouvelles technologies et rester par conséquent compétitive au niveau international", a souligné M. Ahmed Hakimi, directeur du LPEE. Cette recherche est appliquée aux différents domaines du BTP. Il s'agit notamment des infrastructures, du transport, des bâtiments, de la géologie, de l'eau et de l'environnement. Son importance réside principalement dans sa qualité de source d'économie. En effet, les estimations faites pour quelques projets montrent des gains potentiels significatifs réalisés grâce aux recherches. Dans les secteurs portuaire et routier par exemple, les gains sont estimés respectivement à 34,5 et 11 millions de DH. "Ce sont là des estimations qui confirment l'opportunité et le côté pratique des résultats des recherches", a indiqué M. Hakimi. Outre cet aspect, la session du CSO a été consacrée à l'évaluation des performances des synergies mises en place entre le LPEE et les opérateurs du BTP dans le domaine de la recherche. Il a été présenté également des «guides de bonnes pratiques» destinés aux professionnels. Ces manuels publiés par le LPEE ont pour objectif de faciliter l'accès aux nouvelles techniques dans le BTP.
Il est à rappeler que la mise en place d'une stratégie en matière de recherche au niveau du LPEE a été mise en place depuis longtemps. Sa véritable consécration a coïncidé avec la mise en place en 1991 du CSO. Celui-ci a pour vocation de rassembler au moins deux fois par an les chercheurs et les responsables des secteurs des BTP, utilisateurs des produits de recherche développés. Parallèlement, le LPEE a instauré une stratégie à moyen terme dans ce domaine avec l'élaboration d'un programme décennal de recherche appliquée dans les BTP et industries associées. Ce programme en cours de finalisation a été conçu avec la participation des opérateurs du BTP.


Les domaines de recherches


Le bilan de la recherche appliquée réalisé par le LPEE au titre de l'exercice 1997/98 est plutôt encourageant. Différentes manifestation ayant un lien direct avec les travaux de recherche ont été organisé. C'est le cas par exemple du premier Congrès national de la recherche appliquée sur «la valorisation de la recherche dans le BTP et les industries associées», tenu à Rabat les 12 et 13 février 1998. Ce congrès a offert une opportunité aux différents acteurs du secteur pour présenter toutes les expériences et les résultats sur le développement et la mise en oeuvre d'une innovation technologique. Le domaine couvert par ces innovations a concerné entre autres les matériaux, les procédés de mise en oeuvre, les méthodes de calcul, l'eau et l'environnement...
De même, plusieurs tables rondes en matière de recherche ont été organisé. Elles ont porté notamment sur la restauration du bâti historique, la durabilité des équipements hydromécaniques, l'amélioration des sols et fondations, la sécurité dans les chantiers, l'expérimentation des matériaux locaux sur les pistes rurales et l'eutrophisation des retenues de barrages et fluctuations météorologiques.

Adil BOUKHIMA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    communication[email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc