×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

L'outsourcing au coeur de la stratégie de Xerox

Par L'Economiste | Edition N°:507 Le 14/05/1999 | Partager

· Deux raisons à l'origine de cette migration: La quête de la valeur ajoutée et la compression des marges sur le matériel

· Préoccupation majeure du client: La confidentialité des données


Connue au Maroc surtout pour ses machines de photocopie, Xerox veut y décliner sa migration vers les services entamée depuis plusieurs années à l'échelle internationale. C'est un véritable challenge, car pour beaucoup de gens, Xerox est avant tout associée à des photocopieurs, tout comme certaines entreprises qui n'ont pas encore saisi les vertus de l'externalisation de leurs documents, reconnaissent les responsables de la société.
A l'instar du phénomène observé dans l'industrie informatique, Xerox a procédé à la révision de sa stratégie pour coller aux tendances du marché où les entreprises externalisent des pans importants de leur activité. La compression des marges sur le matériel est aussi passée par là, conséquence d'une implacable guerre des prix que se livrent les fabricants du matériel d'édition et d'impression. L'idée consiste à se repositionner sur le software en proposant des solutions d'impression et de production ou des formules "clés en main". Pour autant, la multinationale américaine n'entend pas balayer d'un revers de la main son image d'entreprise technologique sur laquelle elle a bâti sa réputation, mais faire jouer des synergies.

Le choix de l'outsourcing se développe dans les entreprises marocaines, affirme le directeur régional de Xerox Afrique du Nord et de l'Ouest, M. Alain Crouzillas. Et d'ajouter qu'il existe un potentiel énorme dans l'externalisation de la gestion des documents. D'ores et déjà, Xerox gère pour le compte de la Lydec (Lyonnaise des Eaux de Casablanca) la production des factures d'eau et d'électricité. L'essentiel des relevés bancaires sont également produits par Xerox. Au total, la société compte une dizaine de gros contrats de "facilities management" dans son portefeuille marocain, alors que plusieurs autres opérations sont en cours de discussion, révèle M. Crouzillas. Dans l'Administration, l'outsourcing de documents relève pour l'instant du domaine de l'inconnu, du fait de certaines habitudes et pratiques bien ancrées. L'outsourcing ne concerne pas que les documents sur papier, mais aussi aux documents électroniques. Dans les deux cas, la hantise des entreprises tient à la confidentialité de données. C'est souvent le premier grand sujet de discussion avec le client, confirme M. John Ward, directeur de Xerox Business Services pour la région de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Dans le secteur bancaire notamment, pour le même type d'information, la notion de confidentialité est plurielle, variable selon chaque établissement. Pour rassurer le client, la clause de confidentialité est souvent inclue dans le contrat; de même que l'entreprise "donneur d'ordre" peut se voir proposer d'intégrer ses employés dans l'équipe chargée de la gestion des documents, ou encore en orientant l'information vers un destinataire défini à l'avance.


Les chiffres du groupe


La filiale marocaine du géant américain de la gestion de documents est également un hub dont la compétence régionale s'étend aux pays de l'Afrique du Nord et de l'Ouest. Xerox Maroc emploie 100 personnes dont une trentaine de techniciens répartis sur l'ensemble du territoire. Le chiffre d'affaires de la société approche les 100 millions de DH. Elle revendique 70% de parts de marché pour les grands photocopieurs et systèmes d'impression et 15% sur le segment des petits copieurs.
Au niveau mondial, la multinationale américaine emploie 90.000 salariés dans 130 pays. Son chiffre d'affaires 1997 s'est élevé à 18,2 milliards de Dollars.

Abashi SHAMAMBA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc