×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

L'ONDA audité en mars prochain

Par L'Economiste | Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

. C'est l'OACI qui procédera à l'audit. Pour se conformer aux normes internationales, l'ONDA se met à niveauL'Office national des aéroports (ONDA) sera soumis à un audit de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) à partir du mois de mars prochain. Entrant dans le cadre du programme international de l'Organisation, il est destiné à évaluer le degré de conformité avec les normes internationales des textes et des structures, ainsi que des mesures et procédures propres à l'aviation civile au Maroc. Il faut rappeler que des normes internationales en matière de sûreté doivent être respectées par l'ensemble des 188 pays membres de l'OACI. Depuis les années 60, afin de ne pas porter atteinte au développement du transport aérien, la communauté internationale s'est mise d'accord sur le renforcement du dispositif aéroportuaire au niveau du monde entier. L'OACI avait alors élaboré des normes et recommandations pour servir de base aux Etats membres dans la mise en place des dispositifs de sûreté aéroportuaire. Pour s'y conformer, chacun des membres, dont le Maroc, met en place des programmes de mise à niveau dans l'objectif d'assurer l'alignement du fonctionnement sur les normes internationales. Un programme universel d'audit de sûreté de l'aviation civile destiné aux Etats membres a été initié ces dernières années. Deux objectifs principaux sont visés par cette démarche. Le premier concerne l'évaluation de la mise en oeuvre des normes en matière de sûreté. Le second a trait au développement d'un programme d'assistance aux Etats membres, notamment lorsque les conclusions d'audit mettent en avant certaines défaillances. C'est dans cette perspective que l'ONDA a entrepris, depuis plusieurs mois déjà, la mise à niveau des aéroports marocains en matière de sûreté. Les installations ainsi que les documents et procédures ayant trait à la sûreté sont concernés. Les actions entreprises dans le cadre de la mise à niveau sont conjuguées à d'autres mises en place parallèlement. Notamment pour renforcer les dispositifs de sûreté aéroportuaire ainsi que l'étanchéité du périmètre aéronautique. Les volets qui bénéficieront de ces programmes sont nombreux. Une attention particulière est accordée à la modernisation et au renouvellement du parc d'équipements de sûreté sur l'ensemble du réseau aéroportuaire national.Ce n'est cependant pas le seul aspect concerné par cette mise à niveau. Les systèmes de surveillance par caméra qui se renouvellent de façon constante pour répondre aux nouveaux besoins de sûreté devraient être réhabilités par l'ONDA. Le programme d'équipements des clôtures des aéroports est également en cours d'achèvement. Enfin, il est prévu de mettre en place le système automatique de réconciliation passagers/bagages (BRS). Le prochain audit prévu pour mars n'est pas le premier auquel est soumis l'Office. Les dispositifs de sûreté aéroportuaire ont déjà fait auparavant l'objet de plusieurs missions d'audit de l'OACI, de l'Administration fédérale américaine de l'aviation (FAA) et de certaines compagnies desservant le Maroc.Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc