×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L'ONA poursuit sa stratégie de désengagement

Par L'Economiste | Edition N°:1598 Le 10/09/2003 | Partager

. La cession de Carnaud Maroc répond à un objectif de rééquilibrage des métiers groupeAprès la cession des Brasseries du Maroc, l'ONA, à travers la SNI, vient de se désengager de l'entreprise d'emballage Carnaud. Dernière opération en date donc, la vente des 68,2% du capital de Carnaud à Crown Corke & Seal (CC&S) leader international de l'emballage. Rappelons que l'entreprise était détenue à hauteur de 30% par la CDG et 68,2% par la holding Financière d'Emballages qui elle-même est contrôlée à hauteur de 50% par la SNI et à 50% par CC&S. L'opération a eu lieu jeudi 4 septembre sur le marché de blocs. Ainsi, 984.974 actions Carnaud ont changé de main, de gré à gré, au prix de 357,60 DH le titre, générant ainsi un chiffre d'affaires total de 782 millions de DH. D'ailleurs, vendredi 5 septembre, lors du conseil d'administration, il a été procédé à la nomination de François De Wendel, executive vice-président de CC&S, président-directeur général de Carnaud Maroc à la place de Bassim Jai Hokaimi.Contacté par L'Economiste, un responsable à l'ONA a déclaré que “la transaction répond purement et simplement à un objectif de rééquilibrage des métiers groupe”. Et d'ajouter que “la holding vit aussi d'opportunités d'achat et de vente”.Rappelons que l'activité de Carnaud Maroc est à 50% destinée aux conserves de poissons, 35% aux végétaux (olives, abricots, concentrés de tomates, cornichons, café soluble et lait en poudre), 15% à l'emballage industriel (peinture, insecticides, produits d'entretien et divers) qui, lui, est orienté vers le marché local.Côté résultats 2002, l'entreprise d'emballage a réalisé un résultat net de 36 millions de DH. De son côté, le chiffre d'affaires s'est établi de 631 millions de DH contre 596 millions enregistrés en 2001. Rappelons que cette année était tout de même exceptionnelle. Dans une conjoncture marquée, en effet, par une troisième année consécutive de sécheresse qui a aggravé la situation du secteur de la conserve végétale, la société a pu sortir indemne grâce au bon comportement des industries de la conserve de poissons.Le secteur de la conserve de poissons a connu en 2001 une activité exceptionnellement forte grâce à des apports importants de poisson industriel et à la reprise des exportations de conserves. Dans cet environnement, l'entreprise a pu réaliser un bon niveau d'activité. La mise en place de nouveaux équipements de fabrication de boîtes embouties et de fonds à ouverture facile a largement contribué à l'augmentation des ventes.


Carte de visite

Créée en 1938, Carnaud Maroc a pour objet la conception, l'impression, la fabrication et la commercialisation des emballages métalliques destinés au conditionnement de la conserve de poissons, de la conserve végétale, de produits industriels divers et des boissons. En 1971, la SNI a pris une participation dans le capital de Carnaud Maroc. Depuis 1997, Carnaud Maroc est une filiale à plus de 68% de la Financière d'Emballages. Fédoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc