×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Logistique: Une première plateforme intégrée

Par L'Economiste | Edition N°:3362 Le 15/09/2010 | Partager

. Un investissement réalisé par La Voie Express. Doté d’une superficie de 70.000 m2, le site a nécessité 140 millions de DHPREMIÈRE contribution à la stratégie logistique nationale. La Voie Express vient de boucler, début septembre, la construction de la «plus grande plateforme» logistique du Maroc. Les travaux de construction, qui ont démarré en août 2008, ont duré deux ans. Un délai nécessaire pour l’installation des investissements matériels, informatiques et à la formation des 166 personnes composant le personnel affecté à la plateforme. L’investissement a coûté 140 millions de DH. Situé dans le nouveau pôle urbain de Lakhyayta, à 500 m de l’autoroute, le parc logistique est construit sur un terrain de 70.000 m² dont 11.000 m² d’espaces verts, ainsi que 30.000 m² de surface couverte aux normes internationales. Sur les 30.000 m2 que compte le parc, 20.000 m2 ont déjà été commercialisés. La plateforme est dotée de 66 portes de chargement et déchargement ainsi que d’un parking d’une capacité de 60 semi-remorques. «La particularité de cette plateforme réside dans sa construction aux normes HQE: détection incendie, détection infrarouge, murs coupe-feu, récupération des eaux de pluies réutilisées pour l’arrosage...», explique Mohamed Talal, PDG de La Voie Express et président de la commission logistique/CGEM. Fort de cet équipement, le site est autonome sur le plan de la lutte contre l’incendie grâce à une citerne de stockage d’eau de plus de 1.000 m3, et une station de pompage électrique et thermique. Le parc logistique comprend 6 plateformes où La Voie Express gère directement les flux de marchandises de trois multinationales sur trois modules de 5.000 m2 chacun. La capacité de stockage de chaque module s’élève à 8.700 palettes européennes d’une tonne chacune. Chaque module est doté de huit portes de chargement/déchargement.Au total, 20.000 m2 sont déjà occupés par des clients comme Altadis, le groupe électroménager Bosh, Omega Distribution ou encore Procter & Gamble.Les trois modules restants sont en cours de commercialisation. La prestation logistique se fait sur la base d’appels d’offres. «Notre approche consiste à travailler directement avec nos prospects sur les dossiers», déclare le PDG. Les contrats portent sur une durée de 5 ans. Selon Talal, «La Voie Express est actuellement le seul opérateur intégré, pouvant offrir des prestations liées aux quatre métiers de la logistique». Il s’agit de l’overseas (opérations d’importation), la logistique proprement dite, le transport et la messagerie. L’émergence de professionnels complètement intégrés s’inscrit en droite ligne dans la stratégie logistique nationale, signée il y a quelques mois par le patronat et le gouvernement. La plateforme logistique cible toutes les entreprises commercialisant des marchandises palettisables. Il s’agit pour l’heure de l’agroalimentaire, des franchisés, du textile-habillement, des distributeurs de fournitures de bureau, de l’électroménager (brun et blanc), du matériel électrique et électronique…Mais quel est l’avantage à tirer en recourant aux services d’une plateforme plutôt que de construire son propre entrepôt? «L’externalisation des activités logistiques permet aux clients de se concentrer sur leur core business et de ne pas s’éparpiller en endettement», explique Talal. En clair, pour les entreprises qui développent des activités saisonnières ou qui enregistrent des croissances exceptionnelles ou irrégulières, il serait plus judicieux d’externaliser toutes les tâches qui ne rentrent pas dans le métier de base telles que la logistique, le transport, la livraison... De plus, la location ou l’achat d’un dépôt peut se révéler inopportun et onéreux du fait qu’il n’est pas exploité à longueur d’année. A titre d’exemple, pour un producteur de jus, dont la haute saison ne dure que quatre mois, la location annuelle d’un dépôt n’est pas justifiée car l’entreprise doit payer l’intégralité des charges quels que soient le niveau d’activité et le taux de remplissage de ce local. Il en va de même pour les distributeurs de fournitures scolaires, d’électroménager, entre autres, qui connaissent respectivement des pics d’activité lors de la rentrée scolaire et lors de la fête de l’Aïd El Kébir. C’est pourquoi le recours à une plateforme logistique permet à l’entreprise de réduire ses charges car elle loue uniquement l’espace dont elle a besoin et peut mettre un terme à son contrat d’une manière souple. De son côté, La Voie Express fait jouer la mutualisation de ses modules en les louant à des entreprises développant des activités compatibles.


Métiers

LA Voie Express offre à ses clients des prestations dans quatre métiers logistiques complémentaires. Des services qui vont de l’importation, l’accomplissement des formalités douanières, le packing, la préparation des commandes jusqu’à la livraison aux clients. Pour rappel, l’opérateur dispose d’une flotte de 300 camions et de 22 agences, desservant 134 destinations par jour. Soit un trafic estimé entre 3.000 et 4.000 livraisons par jour dans toutes les régions. «Tous les coûts fixes se transforment donc en coûts variables», affirme le président.Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc