×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Logistique: Maersk inaugure un entrepôt sous douane

    Par L'Economiste | Edition N°:2021 Le 16/05/2005 | Partager

    . Une superficie globale de 37.000 mètres carrés. Des entrepôts sous douane, stockage, manutention, groupage… les services offertsAprès avoir remporté le premier terminal à conteneurs de Tanger Med, la filiale marocaine du danois Maersk inaugure un entrepôt et un parc conteneurs sous douane dans la région de Casablanca. Le nouvel investissement est situé à Aïn Harrouda, à 30 kilomètres du port de Casablanca et à quelques minutes des connexions autoroutières. L’entrepôt de Maersk Logistics Maroc est d’une superficie globale de 37.000 mètres carrés. Le site existait déjà depuis deux ans, mais il vient d’être inauguré à l’occasion de son extension de 7.000 mètres carrés. L’événement a été célébré en présence de Eric Sisco, directeur de la zone ibérique dont relève le Maroc. Selon lui, la zone ibérique de Maersk, basée à Madrid, est composée des marchés espagnol, portugais et marocain. «L’Espagne est considérée comme la locomotive du groupe dans la région. Le Portugal venait juste après. Mais depuis peu, le Maroc est passé à la seconde position, loin devant le Portugal». Ce qui donne des sueurs froides aux Espagnols, ironise-t-il. Selon Sisco, les derniers investissements menés par Maersk au Maroc témoignent du potentiel du marché marocain dans lequel nous avons pu asseoir notre activité logistique depuis 1997. Mieux encore, la division gaz et pétrole de Maersk, basée à Copenhague, bénéficie désormais de la possibilité d’explorer le pétrole au sud du Maroc, annonce Sisco. La filiale marocaine devra faire jouer la synergie entre Tanger-Med et Casablanca. «C’est le marché qui le déterminera. Nous avons deux hubs, donc deux plates-formes différentes. Certes, nous allons faire jouer des synergies, mais ce sont surtout la géographie et les préférences des clients qui feront la différence», confie Sisco à L’Economiste. Pour le directeur de la zone ibérique, le nouvel entrepôt de Aïn Harrouda apportera des économies d’échelle et une visibilité dans le stockage de marchandises, l’empotage, le dépotage des conteneurs, le dédouanement et le stockage. «Le know-how du groupe, couplé à la parfaite connaissance du marché par Maersk Logistics Maroc, donne une combinaison imbattable», n’hésite-t-il pas à avancer. L’investissement de Aïn Harrouda, dont le montant n’a pas été communiqué, bénéficie de plusieurs zones, selon le directeur du développement. Une zone sous douane pour conteneurs de 3.000 mètres carrés, pour faciliter les procédures en termes de dédouanement. Vient ensuite un dépôt hors douane (3.000 m2) pour conteneurs pleins avec des installations pour le stockage frigorifique. Non loin, une surface de 16.000 m2 pour la manutention de conteneurs vides et enfin une zone sous douane de 900 mètres carrés et des entrepôts de stockage d’une capacité de 6.000 palettes. Un système informatique est mis en place pour la gestion de flux de stocks, le suivi et les livraisons clients.


    1er armateur mondial

    Maersk Sea Land est le premier armateur mondial, avec une flotte de plus de 250 navires et une capacité de chargement de quelque 12 millions de conteneurs. Le groupe danois dispose d’un réseau de 200 bureaux répartis dans plus de 70 pays. Il est également 3e opérateur portuaire mondial en termes de manipulation de conteneurs et principal opérateur à Algésiras. Il gère plusieurs dizaines de terminaux dans le monde. Le groupe mène actuellement des travaux dans le terminal à conteneurs de Tanger-Med, le principal maillon logistique du port de la capitale du Détroit.Ce terminal sera opérationnel en 2007, a confirmé Sisco vendredi dernier à Casablanca. Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc