×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

L'Intifada comme si vous y étiez! Un tourisme d'un nouveau genre en Israël

Par L'Economiste | Edition N°:1471 Le 07/03/2003 | Partager

. Pour 5.500 dollars, les touristes participeront à un séjour durant lequel ils apprendront à «combattre le terrorisme» .Ils tireront à la mitrailleuse et découvriront «la forte sensation» de porter une ceinture d'explosifs Laissez tomber les hôtels du front de mer et les terrains de golf, venez goûter à l'Intifada! Deux colons israéliens ont décidé d'appâter les touristes, qui boudent la région en proie aux violences, en se servant de l'Intifada. A ces touristes potentiels, il est proposé, notamment, de patrouiller de nuit dans des colonies juives cibles d'attaques palestiniennes, de tirer au fusil d'assaut et d'essayer une ceinture d'explosifs. Ce séjour touristique peu commun n'est certes pas le rêve de tout un chacun, mais il s'avère que certains sont prêts à payer 5.500 dollars pour participer à un séjour durant lequel ils apprendront à «combattre le terrorisme«. «J'étais à New York le 11 septembre 2001 et j'ai réalisé que les gens ne savaient pas comment réagir au terrorisme«, a affirmé mercredi à l'AFP Jay Greenblad, un résident de la colonie de Goush Etzion en Cisjordanie, l'un des initiateurs de ces séjours touristiques peu ordinaires. Pas de tirs sur les Arabes«En Israël, nous sommes experts en matière de terrorisme et les séjours que nous offrons sont l'occasion pour les Américains de découvrir Israël d'une autre façon et d'apprendre à combattre le terrorisme«, a ajouté Greenblad. Avec ce projet, les Israéliens démontrent que le facteur stabilité politique ne justifie pas tout à fait l'éclosion du tourisme. Les deux compères proposent des séjours comportant de «saisissantes expériences« comme «l'apprentissage du «close-combat», le tir à la mitrailleuse M-16, à la Kalachnikov ou à la mitraillette Uzi ainsi que la découverte de la forte sensation de porter une ceinture d'explosifs«. Vingt-cinq personnes se sont inscrites pour le premier séjour qui devrait débuter le 4 mai. Elles suivront, notamment, un cours de secourisme, effectueront un vol au-dessus du désert du Néguev (sud d'Israël) à bord d'un hélicoptère de l'armée israélienne, participeront à des simulations d'opérations de commandos, rencontreront des victimes d'attentats et assisteront à des conférences d'officiers de l'armée. Les militaires apporteront leur aide pour remédier à la crise du tourisme dans la région. «Les participants n'auront pas l'opportunité de tirer sur des Arabes«, rassure, toutefois, Jay Greenblad, un juif d'origine américaine. En fait, il ne fallait plus que cela pour assurer un dépaysement total.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc