×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

L'industrie chimique travaille à sa mise à niveau

Par L'Economiste | Edition N°:532 Le 18/06/1999 | Partager

· Démantèlement douanier et mise à niveau au menu des discussions du Forum de la chimie
· Centre Euro-Maroc-Entreprise: 87 prédiagnostics d'entreprises et 10 en phase de diagnostic approfondi

Accords du GATT (1987), accords de l'OMC (1994), accords d'association avec l'UE (1996) et accord de libre échange avec l'Association Européenne de Libre-Echange: Dire que le Maroc est condamné au démantèlement douanier et donc à la mise à niveau n'est que redondances. Les entreprises des différents secteurs ne cessent donc de rechercher l'amélioration de leur compétitivité face à la situation qu'elles ressentent comme une menace.
Ainsi, lors de leur VIème forum, sous le thème "L'industrie chimique face aux défis de la zone de libre-échange et de la mondialisation"(1), les entreprises de la chimie se sont penchées sur les mesures à prendre pour affronter la concurrence étrangère tout en rappelant l'échéancier du démantèlement douanier pour les produits industriels. L'année 0 correspond à la date d'entrée en vigueur de l'accord, après ratification par l'Italie, seul pays de l'Union à traîner encore.
Pour sa part, le programme de mise à niveau des entreprises comprend sept actions réparties en trois modules: Les mesures d'ordre général (promotion des exportations et amélioration de la formation professionnelle, notamment), les mesures sectorielles (renforcement des associations professionnelles) et les mesures au niveau de l'entreprise (développement de l'infrastructure technologique, réalisation des diagnostics et financement de la mise à niveau).
Ce programme est dirigé par le Comité National de Mise à Niveau (CNMN), qui doit s'assurer de la cohérence des actions de mise à niveau avec la politique nationale du développement socio-économique.
Le CNMN est présidé par le département de l'Industrie et du Commerce, et compte parmi ses membres le Ministère de l'Economie et des Finances, la Fédération des Chambres de Commerce, la CGEM et la Commission Européenne. La Banque Européenne d'Investissement y assiste en tant qu'observateur.
Pour l'heure, le Centre Euro-Maroc-Entreprise (Cf L'Economiste des 8 janvier et 2 avril 1998), bureau d'études et de conseil pour la mise à niveau, financé par l'UE, a reçu 231 candidatures spontanées d'entreprises, toutes branches confondues.
Près de 40% d'entre elles ont déjà été prédiagnostiquées, dont la moitié ont décidé de passer à la deuxième étape qui comprend le diagnostic approfondi et l'élaboration du plan d'affaires. Ce dernier concerne l'élaboration d'un canevas d'actions de mise à niveau de l'entreprise, accompagné d'un programme de financement et d'un calendrier de mise en oeuvre.
Dix entreprises sont actuellement en cours de deuxième étape. Une seule ayant entamé la troisième phase, à savoir la réalisation des actions du plan d'affaires.

Wissal SEGRAOUI

(1) Ce forum a été organisé par la Fédération de la Chimie et de la Parachimie le 17 juin 1999 à Casablanca.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc