×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

L'euro passe brièvement le cap de 1,16 dollar

Par L'Economiste | Edition N°:1517 Le 13/05/2003 | Partager

. Seule une intervention sur les taux de change pourrait freiner cette progression L'euro a brièvement franchi le seuil de 1,16 dollar hier matin sur le marché des changes pour la première fois depuis janvier 1999, encouragé par des commentaires du secrétaire américain au Trésor John Snow sur la politique du dollar aux Etats-Unis, avant de se replier sous ce seuil. Vers 9h00 GMT, la devise européenne s'échangeait à 1,1596 dollar contre 1,1564 dollar trois heures plus tôt et 1,1489 dollar vendredi soir à New York. Elle a grimpé jusqu'à 1,1626 dollar vers 08h20 GMT. La monnaie unique a ainsi retrouvé son plus haut niveau face au billet vert depuis plus de quatre ans et se rapproche inexorablement de son niveau de lancement le 1er janvier 1999, à 1,1665 dollar. Le dollar se négociait à 116,69 yens contre 116,88 trois heures plus tôt et 117,18 yens vendredi soir. «L'euro a fortement progressé face au dollar après les commentaires du secrétaire américain au Trésor John Snow ce week-end«, a indiqué Derek Halpenny, économiste à la banque Tokyo-Mitsubishi. Snow a réaffirmé dimanche dernier la position de l'administration du président George W. Bush en faveur d'un «dollar fort«. Toutefois, il a ajouté lors d'un entretien sur la chaîne de télévision américaine ABC que «quand le dollar est à un plus bas niveau, cela aide les exportations. Et je pense que les exportations deviennent plus fortes« actuellement. Pour Rob Hayward, économiste à la banque ABN Amro, ces commentaires «alimentent les spéculations du marché sur le fait que l'administration américaine est contente de voir le dollar s'affaiblir pour favoriser les exportations«. Selon cet économiste, l'euro devrait continuer à progresser: «La seule chose qui pourrait s'opposer à son appréciation serait une déclaration des ministres des Finances de la zone euro sur les taux de change lors de leur réunion aujourd'hui (hier lundi)«. «C'est toutefois très improbable«, a-t-il ajouté. De son côté, Derek Halpenny a souligné que «toute confirmation d'une politique du dollar fort aux Etats-Unis, si fausse soit-elle, est accueillie avec soulagement par la Banque du Japon« (BoJ). «Nous pensons que les autorités japonaises sont intervenues en fin de semaine dernière pour empêcher le dollar de chuter fortement sous le seuil de 116 yens«, a indiqué l'économiste de Tokyo-Mitsubishi. Le billet vert qui oscillait autour de 116,40 yens jeudi a gagné plus d'un yen vendredi pour repasser au-dessus du seuil de 117 yens. Il redescendait toutefois sous ce seuil lundi dès le début de la séance londonienne.


Les patrons britanniques pour la monnaie unique

Des dirigeants de 25 entreprises totalisant 100.000 employés au Royaume-Uni ont adressé une lettre au Premier ministre Tony Blair pour le mettre en garde contre les «sérieuses conséquences économiques«, si la Grande-Bretagne restait à l'écart de l'euro, indique lundi le Daily Mirror. Parmi les signataires figurent le président de British Airways Colin Marshall, Chris Gent, dirigeant de Vodafone, et d'autres responsables de Ford, Philips, BAE Systems, British American Tobacco, Unilever, WPP ou encore Siemens, selon le journal. Dans cette lettre, ces dirigeants appellent le gouvernement travailliste de Tony Blair à avoir «le courage de ses convictions« et d'annoncer un référendum sur l'euro avant les prochaines élections générales d'ici à 2006, précise Mirror. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc