×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les taux de la Fed bloqués à 1%

Par L'Economiste | Edition N°:1728 Le 18/03/2004 | Partager

. Le secteur de l'emploi reste léthargique LA Banque centrale américaine a laissé ses taux inchangés à 1%, leur plus bas niveau depuis 1958, à cause d'un marché de l'emploi toujours léthargique mais aussi de l'élection présidentielle de novembre.Confortés par les indicateurs économiques de ces dernières semaines, le président de la Réserve fédérale (Fed), Alan Greenspan, et ses collègues du Comité de politique monétaire de la Banque centrale, ont unanimement souligné la poursuite de leur “patience” avant de débloquer leur principal taux de référence pour les crédits aux Etats-Unis. Le principal taux de la Fed, le Fed Fund, est gelé à 1% depuis juin 2003, niveau record atteint après 13 baisses en deux ans et demi depuis janvier 2001 lorsqu'il affichait encore 6,5%.Les 12 membres du Comité ont noté que “bien que les pertes d'emplois aient ralenti, les nouvelles embauches restent faibles”. Fin janvier, la Banque centrale s'était montrée plus optimiste en se basant sur “d'autres indicateurs (qui) suggèrent une amélioration du marché de l'emploi”. Mais, depuis lors, les chiffres du chômage de février publiés début mars sont venus doucher les espoirs d'une reprise rapide du marché de l'emploi aux Etats-Unis. L'économie n'avait alors créé que 21.000 emplois nouveaux. Le taux de chômage est resté stable à 5,6% en raison du grand nombre de personnes quittant la vie active, découragées par le manque d'opportunités pour retrouver un travail. Aussi, la tradition veut qu'en année électorale - les présidentielles sont prévues le 2 novembre prochain - la Fed évite de modifier ses taux pour ne pas être accusée d'avoir voulu influencer le vote.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc