×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les Scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:441 Le 11/02/1999 | Partager

· M'Barki à la CFCIM
M. Mohamed M'Barki, secrétaire d'Etat chargé de l'Habitat, auprès du ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement, de l'Urbanisme et de l'Habitat, sera l'invité de la CFCIM (Chambre Française de Commerce et d'Industrie au Maroc), le 18 février à Casablanca. Au menu: la mise à niveau et le partenariat dans le secteur de l'habitat. La mise à niveau, selon la stratégie que veut promouvoir M. M'Barki, comprend notamment l'industrialisation du secteur, la qualification des entreprises (sur le modèle de ce qui existe auprès des Travaux publics), l'aide aux associations, l'amélioration de l'expression de la demande...

· Wafabourse marque son internationalisation
Sur ses documents, Wafabourse inscrit dorénavant le logo Crédit Agricole-Cheuvreux en regard de celui du groupe Wafabank. Rappelons qu'en rachetant Suez, Crédit Agricole (l'une des plus grandes banques européennes) est automatiquement devenue partenaire avec le groupe Wafabank.

· BMCI: Conseil de Vivendi
La Banque Marocaine de Commerce et de l'Industrie fait partie du consortium Vivendi-SBC pour la recherche et la constitution d'un tour de table de partenaires locaux pour la 2ème licence du réseau mobile. S'il est sélectionné, le groupe Vivendi n'exclut pas la possibilité de recourir à la reconversion de la dette pour financer ses projets au Maroc.

· Excellents scores de la Casablanca à l'export
La Société des Brasseries du Maroc (SBM) s'ouvre de plus en plus sur le marché à l'export. Ses exportations ont atteint les 48 millions de DH pour 1998 contre 1 million seulement il y a trois ans. Pour l'année en cours, l'objectif est de dépasser les 55 millions de DH.

· L'enquête salaires de la CFCIM
Selon une enquête effectuée par la CFCIM au niveau de 78 sociétés qui représentent un effectif total de 12.824 salariés, le salaire mensuel moyen le plus bas en 1997 est de 1.919DH pour un ouvrier temporaire. Quant au salaire le plus haut, il est de 18.334 DH pour un ingénieur. En ce qui concerne les ouvriers spécialisés et les ouvriers qualifiés, le salaire mensuel moyen est respectivement de l'ordre de 3.354DH et 4.479DH.
Les salaires mensuels moyens des autres catégories est sont 4.209DH pour un employé, 4.480DH pour une secrétaire, 7.214DH pour un contremaître et agent de maîtrise et 16.793DH pour un cadre. A souligner qu'il s'agit du montant moyen du salaire mensuel brut. Surprise: seulement 59% de ces 78 sociétés ont généralisé le 13ème mois, et seulement 20% ont étendu le bénéfice du 13ème mois aux ouvriers.

· Le groupe français ETI au Maroc
ATTAXMAR, filiale marocaine du groupe ETI international, jeune société française d'ingénierie spécialisée dans les domaines de la chimie, de la pétrochimie et des polymères, annonce aujourd'hui le démarrage de son activité. Une structure permanente a été créée suite à l'arrivé de son premier employé permanent en juillet 1998 et la signature d'un premier contrat entre le groupe ETI et l'OCP. Le nouveau partenaire de l'Office est d'origine lyonnaise composé de 5 sociétés de par le monde, plus un certain nombre de représentations comme par exemple en Arabie Saoudite, dans les Emirats Arabes Unis ou encore en Chine.
ATTEXMAR possède une équipe de dessinateurs réalisant des plans d'ensemble et de détails pour la charpente, la chaudronnerie et la tuyauterie. S'y ajoute la définition des procédés de production d'un ou plusieurs produits chimiques. Neuf personnes en tout pour assurer la marche de la société dont un ingénieur et trois dessinateurs.

·EADA: Association autrichienne au Maroc
L'Association EADA (European-African Development Association), entend établir son siège central pour la couverture du continent africain au Maroc. Cette organisation autrichienne opère dans des domaines diversifiés tels que l'industrie, le tourisme, la création d'emploi, l'utilisation des matières premières... Elle présente également des procédés écologiques pour la protection de l'environnement et l'utilisation des énergies renouvelables. Les responsables de cette association sont actuellement à la recherche de partenaires marocains pour la concrétisation de leurs projets.

· AEM: Débat sur les organismes internationaux
L'Association des Economistes Marocains (AEM) organise une table ronde sur le thème «Les organismes internationaux: Quels objectifs, quelles priorités pour le Maroc?». Cette rencontre aura lieu demain 12 février au siège de l'AEM à Rabat.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc