×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les Scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:618 Le 18/10/1999 | Partager

· Intoxications: Les premiers résultats des analyses
Le rapport de la commission interministérielle (Agriculture-Santé), chargée du suivi du dossier des toxi-infections alimentaires collectives et réunie le 12 octobre dernier, souligne la présence de la toxine botulique dans deux marques appartenant à la même unité de fabrication. Cette toxine a été identifiée comme étant de type B, le même que celui décelé dans les prélèvements biologiques effectués chez les personnes intoxiquées. Le nom de l'unité de fabrication n'a pas été communiqué. Aujourd'hui, 1.152 échantillons ont été analysés sur 1.396 prélevés. Sur la base de ces résultats, la commission interministérielle a décidé de procéder à la saisie définitive et la destruction de tous les produits ayant fait l'objet de la saisie conservatoire et fabriqués par l'unité en question. Il a également été décidé de procéder à la saisie définitive et la destruction de tous les produits dont les conditions d'entreposage n'ont pas été respectées, dont la date limite de validité a été dépassée ou provenant d'unités de production non autorisées par les services techniques. La commission interministérielle a ordonné le maintien de la saisie conservatoire des autres produits jusqu'à l'achèvement des investigations en cours.

· Une commission pour intégrer la femme dans le développement
Le secrétaire d'Etat chargé de la Protection Sociale, de la Famille et de l'Enfance, M. Mohamed Saïd Saâdi, a annoncé, mercredi, la constitution d'une commission ministérielle chargée de dynamiser "le plan national d'intégration de la femme dans le processus de développement". Il a indiqué, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des Représentants, qu'après son examen par la commission, le plan élaboré sera soumis au gouvernement pour approbation. Il est prévu également de créer un centre d'études et de recherches destiné à accélérer le processus. Pour ce qui est du volet juridique de ce plan, il a signalé que la commission permanente présidée par le Premier ministre se réunira prochainement.

· Maroc-Roumanie: Nouvel accord de coopération
M. Alami Tazi, ministre de l'Industrie, du Commerce, et de l'Artisanat, a effectué en début de semaine une visite de travail de 2 jours à Bucarest, à l'invitation de son homologue roumain. Les deux ministres ont notamment procédé à la signature d'un nouvel accord de coopération économique et technique qui remplace, en les actualisant, les deux accords similaires datant de 1978 et 1987.

· Participation du Maroc à une réunion informelle de l'OMC
La Suisse a convié 24 pays membres de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) à une réunion informelle les 25 et 26 octobre à Lausanne pour tenter d'atténuer les différences d'approches avant la réunion ministérielle de Seattle en fin novembre. Le Maroc fait partie des participants.

· Enfance déshéritée: Récompense aux associations les plus actives
Khalid El Quandili multiplie les initiatives. La dernière en date concerne l'organisation des "Trophées Tadamoun 1999". Cette manifestation se déroulera le 24 octobre au Palais Omnisports de Bercy à Paris. Elle consiste à récompenser huit associations agissant au Maroc ou à partir de la France et militant en faveur de l'enfance
déshéritée. Seront également sélectionnées pour ce trophée deux personnes (un homme et une femme) de la communauté marocaine en France, dont le parcours semble exemplaire.

· Centres de logistique pour véhicules de transport de marchandises
M. Mustapha Mansouri, ministre des Transports et de la Marine Marchande, a annoncé mardi que le gouvernement a décidé de créer des centres de logistique pour les véhicules de transport de marchandises, notamment des produits agricoles rapidement dégradables, dans les villes d'Agadir, Casablanca et Tanger. Ces centres seront créés après adoption au Parlement du projet de loi relatif au transport des marchandises.
Ils seront dotés d'équipements modernes à même de permettre aux transporteurs d'acheminer à destination les produits agricoles rapidement dégradables dans les meilleurs délais.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc