×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2785 Le 27/05/2008 | Partager

    . Bourse: Un départ morosePour ce début de semaine, les indices boursiers poursuivent le trend baissier. Le Masi perd 0,45% à 14.386,16 points. Pour sa part, le Madex enregistre la même contre-performance et clôture la séance à 11.868,32 points. Relativement moyen, le volume du marché tourne autour de 717 millions de DH réalisé sur les marchés central et de blocs. L’opération de blocs porte sur 1.749 titres SNI pour un montant global de 359 millions de DH. Delta Holding draine le plus gros volume de la séance avec plus de 133 millions de DH. Le titre se déprécie de 0,81% à 1.219 DH. Itissalat Al-Maghrib se replie, également, de 1,59% à 194,95 DH, dans un volume de 89 millions de DH. CGI, à son tour, se déprécie de 0,21% à 2.370 DH en réalisant un volume de 25 millions de DH. Dans un volume presque identique, ONA perd 0,58% à 1.720 DH. Addoha concède 0,94% à 2.110 DH dans un volume de 11 millions de DH. Concernant les titres bancaires, BMCE monopolise le secteur avec un volume de 36 millions de DH, le titre gagne 0,37% à 3.280 DH. Attijariwafa bank termine en progression de 1,51% à 3.299 DH dans un petit volume de près de 2 millions de DH. . BAM lance son nouveau portail BAM a lancé hier son nouveau portail, consultable sur l’adresse: www.bkam.ma, qui facilitera l’accès à l’institution et permettra d’effectuer des recherches plus efficaces. Les principales rubriques présentent l’institution et ses missions fondamentales. La refonte du site web répond à un souci de renforcer la communication et la transparence. . Un nouvel intermédiaire boursierIntegra Bourse inaugurera son activité d’intermédiaire boursier vendredi prochain. La société, filiale du groupe Integra Partners, est dotée d’un capital de 10 millions de DH. Son actionnariat est composé à 80% par Tunisie Valeurs (intermédiaire en Bourse), à 10% par Tuninvet investment Limited (société de Private Equity), et à hauteur de 10% par d’autres personnes physiques marocaines. Le président de son conseil d’administration est Mohamed Fadhel Abdelkefi. Elle a démarré son activité le 13 mai dernier.. Lubasa lance une nouvelle cimenterieUne nouvelle cimenterie sera implantée entre Kénitra et Sidi Kacem. Le projet lancé par Lubasa Maroc, spécialisée dans la construction, la promotion immobilière et la gestion environnementale depuis 50 ans, est d’ores et déjà bouclé. Cette nouvelle unité, qui s’installera dans la localité de Zaggota, va coûter un investissement de 1,9 milliard de DH (170 emplois directs et 300 indirects). La cimenterie, édifiée sur une superficie de 2,5 millions de m2, sera opérationnelle en 2010. Sa capacité de production est estimée à plus d’un million de tonnes par an. . Mc Do: Le fils Belghiti se relance dans les affairesSix mois après avoir quitté son poste de responsable marketting chez l’un des franchisés Mc Do au Maroc, en décembre dernier (www.leconomiste.com), Youssef Belghiti revient aux affaires. Il vient de décrocher la carte exclusive de distribution au Maroc des piscines modulaires du n°1 mondial, l’américain Imperial Poll & Spas. Il est associé à Hicham Seffar, fraîchement rentré des Etats-Unis. . Electricité: Le marché méditerranéen en débat Les hauts responsables de 28 Etats de la Méditerranée et du Golfe réunis à Sharm el Sheikh en Egypte, les 26 et 27 mai, rajoutent une couche au projet du marché méditerranéen de l'électricité. C’est l’ONE qui a présidé aux travaux de cette rencontre dont l’objectif est de définir les plans d'action à mettre en œuvre pour compléter la boucle électrique et les moyens de permettre l'émergence d'un ou de plusieurs marchés électriques autour du bassin méditerranéen. . Un fabricant espagnol des GSM arriveI-Mobility, filiale du groupe espagnol Red Enlaza Comunicaciones, s’installe au Maroc à travers une unité de fabrication de téléphones mobiles. Les responsables présenteront aujourd’hui à Casablanca les détails du projet. Selon une source informée, la ville de Tanger aurait été choisie pour abriter le site de production. . CCI Maroc se saisit de l’offshoring La Commission droit et pratiques du commerce international de la Chambre de commerce et d’industrie du Maroc organise, le 5 juin à la Fondation Al Saoud, à Casablanca, une rencontre sur le thème de «l’externalisation des services au Maroc: aspects contractuels et légaux».. COS ONE: Jeu de chaises musicales La valse des responsables des Centres des œuvres sociales de l’ONE était au menu de la cérémonie de remise de prix aux anciens de l’Office, le week-end dernier à Aïn Sebaâ. Le gérant du COS de Ouarzazate se retrouve à Oujda, celui de Marrakech à Ouarzazate. Le gérant de Fès est muté à Marrakech et celui de Oujda à Fès. Les gestionnaires des COS de Tanger et Saïdia sont rappelés à Casablanca. Un des rares gérants, donné pour partant, à avoir gardé son poste, c’est Mohamed Guemhour, du COS d’Agadir.. Double label pour MapharLes laboratoires Pierre Fabre et Maphar célèbrent cette année 35 ans de leur partenariat. Le laboratoire marocain assure depuis 1973 la fabrication et la distribution des produits Pierre Fabre dans les activités «médicament, santé familiale et dermo-cosmétique» au Maroc. Filiale de Sanofi-Aventis, Maphar dispose d’un site industriel à Casablanca dans lequel ont été investis 300 millions de DH ces cinq dernières années. L’usine de Zenata est aujourd’hui aux normes BPF européennes et a obtenu en janvier 2008 l’accréditation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le Coarsucam, un traitement de la malaria commercialisé dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. Second laboratoire au Maroc avec 10% de part de marché, Maphar emploie plus de 400 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 847 millions de dirhams en 2007.. Anapec/Ténor: 1.000 emplois à créer en 3 ansLe groupe Ténor, spécialisé dans les assurances, la distribution, les TI…, vient de signer une convention portant sur la création de plus de 1.000 emplois sur 3 ans avec l’Anapec. Une convention qui s’inscrit dans le cadre du plan Emergence. Rappelons que le groupe Ténor a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de DH en 2007. . Projet «software as a service» pour l’habillement L’ANPME a lancé hier un appel à manifestation d’intérêt pour la mise en place d’un projet en mode SAAS (software as a service) pour le secteur de l’habillement.Ce projet va permettre d’identifier les éditeurs en mode SAAS (plate-forme mutualisée de services numériques). Il va aussi pouvoir proposer aux PME des services destinés à améliorer leur compétitivité à travers l’externalisation de leurs fonctions informatiques.. Nouveau DG à la maison de l’artisan C’est Abdellah Aadnani qui a été nommé au poste de directeur général de la maison de l’artisan. Titulaire du diplôme de l’Ecole nationale de l’administration publique et d’un master en gestion des organisations Aadnani a occupé différents postes de responsabilité dans l’administration. Le dernier en date, est le poste de secrétaire général de l’Ecole nationale de l’industrie minérale.. Commerce extérieur: Malak démissionneMalika Malak a claqué la porte du ministère du Commerce extérieur. L’ex-présentatrice vedette de la deuxième chaîne avait accepté depuis quelque mois de chapeauter la Com d’Abdellatif Maâzouz, mais ce dernier n’était vraisemblablement pas satisfait du résultat. Malak était tout de même parvenue à donner de la visibilité à un département plutôt desservi par son statut de «coquille vide». . La Chambre britannique s’intéresse à l’immobilier Taoufik Hejira, ministre de l’Habitat, est invité à une table ronde qui sera organisée le 30 mai par la Chambre de commerce britannique. L’objectif sera de discuter des opportunités du secteur de l’immobilier et de ses limites notamment son coût en croissance constante. A noter que la Chambre a pour but d’informer et conseiller les entreprises britanniques investissant au Maroc.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc