×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2774 Le 12/05/2008 | Partager

    . Bourse: Les indices en petite formeLa Bourse des valeurs de Casablanca s’est essoufflée à la fin de la semaine dernière. Bien qu’ils aient grimpé à la fin de la séance du vendredi 9 mai, les indices, Masi et Madex, n’ont enregistré qu’une petite hausse de 0,16% chacun. Le chiffre d’affaires montre également la frilosité des boursicoteurs puisque la séance n’a réalisé qu’une petite performance de 241,4 millions de DH. Le CA est à mettre au compte du marché central, car aucune valeur ne s’est échangée sur le marché de blocs. Et c’est Cartier Saâda qui réalise la meilleure performance de la journée en affichant un fringant 5,99% à 168 DH. L’action est suivie de près par Papelera de Tétouan qui réalise un 5,83% à 158,90 DH. Taslif et Auto Nejma accusent les plus grosses baisses de la séance (-5,92%) à 715 DH et 2.380 DH respectivement. . BMCE Bank: Emprunt perpétuelLa BMCE Bank signe aujourd’hui, lundi 12 mai, un emprunt perpétuel de 70 millions d’euros avec la SFI, du groupe de la Banque mondiale. Le vice-président de la Société financière internationale, Jyrki Koskelo, a fait le déplacement: c’est la première opération du genre dans la région pour la SFI. En effet, l’emprunt pourra être transformé en participation dans le capital de la banque. Une AG extraordinaire s’est d’ailleurs tenue le 8 avril dernier pour faire modifier les statuts de manière à permettre une augmentation de capital réservée à la SFI, au cas où elle marquerait le désir de transformer son prêt.. ONA: Repartage des compétencesPar une note interne la semaine dernière, le nouveau président de l’ONA, Mouatassim Belghazi, a procédé à un repartage des compétences dans son équipe rapprochée. Chahid Slaoui (qui passe pour le numéro 2) perd les «affaires générales et les relations institutionnelles» qu’il assurait par intérim. Celles-ci vont, toujours par intérim, à Hassan Ouriagli, qui est en charge de la stratégie financière. La décision a été diversement commentée. Le président Belghazi a indiqué à L’Economiste que le «regroupement du contrôle et des affaires générales dans une même direction ne lui paraissait pas être une bonne idée du point de vue de la gouvernance». Rappelons que le troisième homme-clef de l’équipe est Rachid Tlemçani, chargé du développement et des synergies des participations.. IAM: Programme de rachat d’actionsIAM vient d’obtenir le feu vert du gendarme de la Bourse pour son programme de rachat d’actions en vue de réguler son cours en Bourse.  Les caractéristiques de l’opération sont comme suit: nombre maximum d’actions à détenir: 16.000.000 (soit 1,82% du capital), prix maximum d’achat et de vente: 250 DH, prix minimum d’achat et de vente: 150 DH. La durée du programme est de 18 mois à compter du 29 mai 2008.. Ports : La sûreté auditéeL’évaluation des points critiques en vue de la mise à jour des plans de sûreté dans les ports est en passe d’être réalisée par un cabinet d’audit français. L’opération commanditée par l’Agence nationale des ports concerne tous les outils du trafic des marchandises. . Télécoms: Bataille de chiffresUne bataille de chiffres se déroule autour de la définition des abonnés fixe, avec ou sans fil. Le parc global de la téléphonie fixe, au 31 mars 2008, a atteint 2.710.598 abonnés dont 1.369.908 de mobilité restreinte. L’offre dite de «mobilité restreinte (dans un rayon de 35 km, sans fil avec un appareil portable ou traditionnel) n’existe que chez Wana. Le fixe, (téléphone traditionnel avec fil, dit «filaire») n’existe que chez Maroc Telecom. Il s’agit, dit Maroc Telecom, de deux services différents, qui ne doivent pas être additionnés. Pourtant, les dernières statistiques de l’ANRT, agrègent la mobilité restreinte et le fixe filaire. Elles attribuent à Wana 62,6% de parts de marché contre 37,4% à Maroc Telecom (L’Economiste du 8 mai 2008). Pour l’opérateur historique, «le régulateur n’a toujours pas apporté la définition de l’abonné fixe». . La Foire de Paris à CasablancaComexpo Paris, organisateur et propriétaire de la Foire de Paris, a choisi Casablanca pour son 105e rendez-vous. Une première. L’annonce a été officialisée lors de la 104e édition, en avril dernier à Paris par Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Fathallah Sijilmassi, ambassadeur du Maroc en France. La manifestation se tiendra du 25 au 29 mars 2009 à l’Office des foires et des expositions de Casablanca. . Samir: Prêt de 100 millions de dollars pour l’achat de pétroleL’Institution islamique internationale de financement du commerce vient d’accorder un prêt de 100 millions de dollars (l’équivalent de 742 millions de DH) à la Samir. Ce montant est destiné à financer l’achat de pétrole auprès des pays membres de l’Institution islamique sur la base du principe de la Mourabaha. . Prix de la recherche en économie: Premières indiscrétionsLes premières candidatures au prix de la recherche en économie et gestion se sont déjà manifestées. Dans le lot beaucoup d’universités: faculté des sciences économiques de Fès, Mohammed V Agdal, mais aussi des Iscaïstes, des établissements privés (l’ESG Marrakech). Rappelons que trois catégories sont primées: doctorat, master et licence-bachelor.L’édition 2008 est ouverte aux étudiants et chercheurs ayant soutenu en 2007 au sein d’un établissement public ou privé. Les démarches à suivre sont accessibles sur Internet à l’adresse www.leconomiste.com/upload/document/prix952008.doc ou en appelant le journal au 022.95.36.00. mailto:[email protected]. FMI à côté de la plaqueLe représentant du Fonds monétaire international au colloque organisé par la Smaex le 9 mai à Casablanca ne semblait pas préoccupé par l’urgence de l’heure. Benard J. Laurens a consacré l’essentiel de son intervention à dérouler la plaque commerciale de son institution. Il n’en fallait pas plus pour décourager l’assistance, que le Pr. De Boissieu avait réussi jusque-là à intéresser aux échanges, un vendredi de surcroît en fin de journée à Casablanca!. Fès: Le PJD mobilise ses troupes Le PJD a fait le plein lors d’un meeting, organisé hier dimanche, à Fès. Lahcen Daoudi, vice-SG du parti, a été comme à l’accoutumée très virulent. Tout est y passé… le gouvernement, la corruption, l’éducation, etc. Ce dernier, qui sera l’invité de Mustapha Alaoui, le 20 mai, promet par ailleurs une marche sur la wilaya de Fès «si les choses ne changent pas». Un autre rendez-vous est donné aux militants le 25 mai. . La province d’El Hajeb touchée par le feu bactérien Le feu bactérien attaque la région d’El Hajeb. Les services de la protection des végétaux ont détecté de nouveaux cas de contamination de cette maladie dans des plantations de poirier relevant des communes rurales d’Aït Harzallah, Aït Yaazem et Laqsir et Aït Naaman. Des mesures d’assainissement ont été prises. . Camps de Tindouf: Ellison promet des investigations Le congressman Keith Ellison a promis de mener des investigations sur la situation humanitaire dans les camps de Tindouf et de s’assurer que l’assistance humanitaire qui leur est destinée ne soit pas détournée. Il s’exprimait à l’issue d’une rencontre au congrès avec une délégation d’anciens séquestrés des camps de Tindouf.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc