×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2770 Le 06/05/2008 | Partager

    . Activités royalesS.M. le Roi Mohammed VI a inauguré, hier, le barrage Hassan II, situé sur l’oued Moulouya à 20 km de la ville de Midelt. Coût global du projet: 700 millions de DH. Cet ouvrage, le plus haut en béton compacté au rouleau au niveau national avec une hauteur de 115 mètres, permettra d’assurer un volume régularisé de 100 millions de m3 par an.


    . Bourse: La baisse persisteAprès le calme, la tempête. La semaine boursière débute mal. Et ce ne sont certainement pas les contre-performances des indices casablancais qui contredisent cet état de fait. Et pour cause, le Masi perd 0,64% à 14.292,01 points. Pour sa part, l’indice des valeurs les plus liquides, Madex, recule de 0,76% en clôturant à 11.784,52 points. Ce trend baissier se répercute également sur le volume des transactions, l’un des plus faibles de l’année. Ce dernier ne dépasse pas 213 millions de DH, exclusivement réalisé sur le marché central. Après s’être stabilisé, Addoha se replie de 1,85% à 2.210 DH, dans un volume de transactions de plus de 60 millions de DH, le premier de la séance. Au registre des baisses, il y a également Attijariwafa bank qui concède 1,04% à 3.236 DH enregistrant un volume de 37,7 millions de DH. Itissalat Al-Magrhib termine sans relief, en gagnant un petit 0,05% à 199,65 DH dans un volume de 23 millions de DH. BMCE enregistre une progression de 0,16% à 3.210 DH. Le titre réalise près de 20 millions de DH de transactions. . Maroc/Algérie: A quand la normalisation?Taib Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères, a reçu, hier, le chargé d’affaires auprès de l’ambassade d’Algérie à Rabat. A cette occasion, Fassi Fihri a précisé que le Maroc réitère son engagement en faveur d’une normalisation de ses rapports avec l’Algérie. Fassi Fihri a souligné que le Maroc appelle, de nouveau, à la réouverture de la frontière terrestre entre les deux pays et à la reprise de la coopération bilatérale dans ses différents volets. Il a, enfin, fait part de la proposition du gouvernement de tenir une réunion conjointe des ministres des Affaires étrangères et des ministres de l’Intérieur des deux pays, en vue de faire le point sur l’état des relations bilatérales. . Le pétrole dépasse les 120 dollars Le prix du baril de pétrole a dépassé, pour la première fois de l’histoire, le seuil des 120 dollars lundi 5 mai vers 15h15 GMT à New York, à la suite de nouvelles perturbations sur des sites de production au Nigeria, premier producteur africain d’or noir. Après être monté à 120,20 dollars, le baril de «light sweet crude» pour livraison en juin se repliait légèrement à 120,00 dollars vers 15h20 GMT. Cette nouvelle euphorie des prix était due principalement, selon les analystes, à des sabotages sur les installations nigérianes du groupe pétrolier Shell et à un regain de tensions géopolitiques entre l’Occident et l’Iran, deuxième producteur de pétrole au sein de l’Opep.. Les médecins en blouses noiresLe Syndicat national indépendant des médecins du secteur public a décidé d’observer une grève, aujourd’hui, avec un sit-in devant le ministère de la Santé, le port de blouses noires et un débrayage dans tous les CHU les 6, 7, 8, 13, 14 et 15 mai. Une grève dans tous les services hospitaliers, dont les services des urgences, sera observée à partir du 19 mai.. Polycliniques CNSS: L’appel d’offres infructueuxC’est officiel: l’appel d’offres CNSS pour la gestion déléguée de ses polycliniques, est infructueux. Pour cause, «l’entreprise espagnole, seule en lice, demande un prêt remboursable à la CNSS, mais sans présenter de garanties», explique-t-on auprès de la Caisse.Le lancement d’un nouvel appel d’offres est donc une option sérieusement envisagée.. INDH: Un don de l’OpepL’Opep va accorder un don au Maroc dans le cadre du financement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Le montant du don, qui s’élève à 300.000 dollars américains, est destiné au financement d’une partie du projet de l’aménagement hydro-agricole dans la province de Guelmim. L’accord de don a été signé hier à Vienne par l’ambassadeur du Maroc en Autriche, représentant permanent du Royaume auprès des organisations internationales, Omar Zniber, et Suleïman Jasir Al-Herbish, DG du Fonds de l’Opep pour le développement international. . RAM: Perturbations à l’aéroport d’Oujda  Les vols de  RAM vers Oujda continuent à subir des irrégularités. Le dernier cas concerne le vol AT 454 Casablanca-Oujda du dimanche 4 mai, qui a été dérouté sur Fès. Les passagers ont été hébergés par les services d’assistance et le vol a été reporté à 07h00 le 05 mai en attendant l’amélioration des conditions météorologiques. Ce retard a entraîné la perte des correspondances pour les passagers en provenance de Oujda, au nombre de 69, qui devaient continuer sur des destinations internationales via Casablanca. Les frais occasionnés ont été pris en charge en totalité par RAM. . Casablanca: Affaire de pédophilie à BernoussiUne nouvelle affaire d’agression sexuelle à Casablanca. Il s’agit cette fois-ci d’actes de pédophilie qui auraient été commis par un instituteur de l’école Al Azhar au quartier de Sidi Bernoussi. Ce sont, au total, six de ses élèves du CP2 qui ont porté plainte. «Mais le chiffre réel pourrait être plus important, plusieurs élèves n’osant pas dénoncer publiquement ces agissements», précise-t-on auprès de l’association Touche pas à mon enfant. Cette dernière s’est d’ailleurs constituée partie civile. L’instituteur, présumé coupable, risque jusqu’à 30 ans de prison.. Fiscalité: Attractivité et efficacité au cœur du débatEn concertation avec l’administration fiscale, la Chambre de commerce internationale organise, le 15 mai à Casablanca, une journée de réflexion sur le thème «Attractivité et efficacité fiscales». La manifestation sera l’occasion de débattre de l’évolution de la fiscalité au regard d’autres pays comparables, ainsi que des recommandations et propositions d’organisations tant internationales (Chambre de commerce internationale, Banque mondiale, Association fiscale internationale), que nationales (CGEM, Ordre national des experts-comptables). . Nouvelle réglementation bancaire A l’occasion de son 20e anniversaire, la Smaex organise un colloque vendredi prochain, sur le thème «Nouvelle réglementation bancaire et crise financière internationale, quel impact sur l’économie marocaine?». Sont attendus, entre autres, le ministre de l’Economie et des Finances, et le gouverneur de BAM. La rencontre va ouvrir le débat sur la nouvelle réglementation bancaire qui vise à améliorer l’indice de solvabilité des banques. Elle permettra d’examiner les effets éventuels de la 1ère crise de la globalisation financière.. Les équipementiers marocains au Royaume-UniUne délégation d’équipementiers automobiles marocains se rend aujourd’hui au Royaume-Uni, afin d’assister à une convention d’affaires qui se tiendra le 7 mai avec les maisons Jaguar et Land Rover. Cette convention rentre dans le cadre d’une mise en contact entre industriels d’Afrique du Nord et constructeurs automobiles désirant se fournir dans les pays émergents. Ahmed Chami, ministre du Commerce et de l’Industrie, devrait être du voyage. Une délégation tunisienne est également attendue.
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc