×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2728 Le 05/03/2008 | Partager

. Conseil de gouvernement ce jeudiL’évolution de la campagne agricole 2007-2008 sera au menu du Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi prochain. Il examinera par la suite un projet de loi modifiant et complétant le Dahir portant loi relative à l’organisation de la Pêche maritime. Il examinera également trois projets de décrets. Le premier porte sur l’instauration d’une rémunération pour services fournis par le département du Tourisme qui concerne le centre de qualification professionnelle, hôtelière et touristique de Touarga. Le second concerne le statut du corps des inspecteurs du travail, alors que le dernier porte sur l’octroi d’une indemnité sur les tournées d’inspection effectuées par ce corps.. Bourse: La baisse se poursuitAprès la légère baisse subie par le marché en ce début de semaine, les voyants sont toujours au rouge. L’indice de toutes les valeurs Masi a encore cédé 0,98%, en clôturant à 14.270,07 points, après avoir perdu 0,49% durant la séance du lundi. L’indice des valeurs les plus liquides Madex continue d’afficher sa contre-performance en enregistrant une baisse de 1,07% à 11.802,18 points. Le volume global de la séance s’élève à 763 millions de DH, réalisé majoritairement sur le marché central (563 millions de DH). Addoha a drainé le plus gros volume de la séance. Le titre a clôturé avec une baisse de 1,72% à 4.108 DH. Le titre BMCE a également enregistré une légère baisse de 0,93% à 3.100 DH, dans un volume de 89 millions de DH. Toujours en termes de baisse, même s’il a drainé le troisième volume le plus important de la séance avec 56 millions de DH, le titre ONA clôture à 1.750 DH (-1,96%). Par ailleurs, Lafarge et AWB ont réalisé chacun un volume de 37 millions de DH. Lafarge clôture à 2.240 DH, cédant ainsi 0,44%. Quant au titre AWB, il termine la séance à 3.400 DH en perdant 1,45%.. Guichets bancaires: Ouvertures record Les banques ont ouvert, en 2007, 300 guichets contre 224 en 2006, augmentant ainsi leurs réseaux à 2.747 agences. Ces ouvertures se sont faites malgré les regroupements de réseaux dus aux fusions. L’effectif du système bancaire s’est situé aux alentours de 35.000 agents dont 27.340 sont employés par les banques.. BAM reçoit les analystes de S&PSuite au dernier rapport de l’agence internationale de rating S&P dont les conclusions remettent en cause le système bancaire marocain (L’Economiste du 19 février 2008 et sur www.leconomiste.com), BAM recevra la semaine prochaine les experts de l’agence de notation. Pour rappel, S&P classe le Maroc dans le 8e groupe sur un total de 10. Jouahri n’a pas caché son incompréhension: «Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond», d’un côté «ils nous félicitent pour les réalisations et avancées accomplies par notre système bancaire», et de l’autre «ils nous mettent dans le même groupe que des pays dont le système bancaire n’a rien à voir avec nous». De son côté, le GPBM (Groupement professionnel des Banques du Maroc) a aussi trouvé le rapport sévère.. Fogarim: 31.785 crédits accordés 180.000 personnes ont accédé au logement social grâce au Fogarim. A fin février 2008, 31.785 crédits ont été accordés dans le cadre de ce système, et ce pour un montant global de 4,72 milliards de dirhams. Selon le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, le pic a été atteint en 2007, période durant laquelle 50% des crédits ont été attribués.. CGEM: El Fassi décrypte le Livre blancLe Premier ministre vient de donner son aval pour la constitution d’une commission interministérielle chargée du suivi des recommandations du Livre blanc de la CGEM. Cette commission qui comptera des représentants du ministère de l’Emploi, de la Justice et de l’Education nationale, sera présidée par les Affaires générales. . Copieur!Le gouvernement Sarkozy lance ce mois-ci une réforme de ses ports... qui est une copie conforme de la réforme mise en place l’année dernière au Maroc, avec une loi votée en 2005. Une différence dans le vocabulaire: le projet français parle d’«unité de commandement», quand au Maroc on dit «unicité de la manutention».. Pêcheurs vs conserveries Serait-ce les prémices d’un nouveau bras de fer dans le secteur de la pêche côtière? La Fédération nationale des armateurs de la pêche côtière vient de réclamer à l’Union nationale des industries de conserveries de poissons (Unicop), une augmentation du prix de la sardine pêchée. Cette augmentation, qui a fait l’objet d’une première correspondance, «risque d’être mal accueillie par les responsables des conserveries de poisson», confie une source proche du dossier. . Eau et électricité: EnquêteLe ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires générales et économiques a lancé une enquête sur la formation des prix de l’eau et de l’électricité. Cette enquête fait suite aux plaintes des citoyens quant aux factures qu’ils reçoivent, indique Nizar Baraka. L’investigation concerne aussi bien les producteurs que les distributeurs.. Nouvel appel d’offres pour l’importation de blé tendreL’Onicl (Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses) a lancé vendredi 29 février, un nouvel appel d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles fabriquant la farine nationale de blé tendre. A cette date, il restait à l’Office 260.000 tonnes de blé à importer avant la fin de la campagne agricole, pour couvrir les besoins des minoteries. L’appel d’offres de vendredi dernier porte sur une quantité globale de 136.000 tonnes. Après l’ouverture des plis, prévue le 18 mars, l’Onicl devrait donc adresser un second appel d’offres pour importer le reliquat. . Mine aurifère de Bakoudou: L’étude arrive à terme Le groupe minier canadien SearchGold qui prospecte avec Managem une mine aurifère à Bakoudou au Gabon, vient d’effectuer une mise à jour de l’étude de faisabilité. L’étude est d’ailleurs pilotée par la filiale recherche du holding minier Réminex.  Certains volets de l’étude, tel que le calcul de ressources, font l’objet d’une validation par un bureau d’étude indépendant. Certains aspects particuliers requérant une expertise spécifique sont également sous-traités. Finalement, des tests sont réalisés directement chez des fabricants d’équipement afin de déterminer certains paramètres opératoires ainsi que de valider les résultats obtenus par Réminex. L’étude arrive à terme et les conclusions finales devraient être disponibles sous peu. Le but de l’étude est la conception d’une mine à ciel ouvert sur la zone A. . Le match Tunisie/Maroc dans l’aéronautiqueL’équipementier aéronautique français Latécoère serait sur le point de décider du transfert d’une partie de son activité vers le Maghreb. L’investissement prévu est de 50 millions d’euros. Le management du groupe hésite entre le Maroc et la Tunisie. Le premier a bien plus d’atouts: un pôle aéronautique bien installé, la qualité des ressources humaines et un bouquet d’incitations. Mais il serait handicapé par le trop fort ancrage du dirham à l’euro, au contraire de la Tunisie qui a une politique de change très habile. L’argument monétaire pour une activité dont les transactions sont libellées en dollar étant décisif.. 90% des pièces détachées sont contrefaites «Au Maroc et en Tunisie, 90% des pièces détachées sont contrefaites, et les accidents de la circulation augmentent: ce sont des freins neufs qui lâchent, des essieux qui craquent, alors que la prévention routière s’améliore». C’est ce qu’a affirmé lundi dernier un responsable américain, lors d’une conférence de presse à New York. Des PDG de multinationales et responsables de la Chambre internationale de commerce (ICC), réunis à New York, ont assuré vouloir en finir avec des médicaments qui tuent aux pièces détachées défectueuses, la contrefaçon faisant courir des dangers croissants aux consommateurs.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc