×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2225 Le 02/03/2006 | Partager

. Le Souverain a quitté KinshasaSM le Roi Mohammed VI a quitté Kinshasa, mercredi 1er mars, au terme d’une visite officielle en République démocratique du Congo (RDC), dernière étape d’une tournée africaine qui l’a mené en Gambie, en République du Congo et au Gabon.. Kabila pour l’intégrité territoriale du RoyaumeLe président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a réitéré le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Royaume et à une solution définitive à la question du Sahara marocain. Par ailleurs, le Maroc et la RDC ont souligné que le traitement du phénomène de l’immigration clandestine doit se faire dans un cadre global. Un communiqué conjoint indique que le Maroc abritera, dans les prochains mois, une conférence ministérielle euro-africaine sur la migration et le développement. . Sahara: Le Maroc saisit l’ONU Le Maroc a une nouvelle fois attiré l’attention du secrétaire général de l’ONU sur la gravité des agissements des autres parties dans la zone tampon volontairement instaurée à l’est du mur après le cessez-le-feu. Dans une lettre adressée à Annan, le Maroc souligne que les autres parties persistent dans leur «logique de provocation» après l’organisation, mardi 28 février, à l’est du mur, d’une marche de 3.000 à 4.000 personnes, ramenées des camps de Tindouf. Le Royaume du Maroc estime que cette manifestation revêt un caractère gravissime et provocateur, souligne la lettre, ajoutant qu’elle représente, déjà, «une violation flagrante du cessez-le-feu». «Le Royaume du Maroc vous prie de bien vouloir attirer l’attention des autres parties sur le caractère illégal de cette manifestation, le danger qu’elle fait encourir aux personnes qui y participent et la menace qu’elle représente pour le cessez-le-feu, avec ses conséquences imprévisibles sur la stabilité de la région», poursuit la lettre.. Zone tampon: Le commandant de la Minurso réagitLe général danois, commandant de la Minurso, Kurt Mosgaard, a affirmé que la concentration de troupes, le 27 février, par le «polisario» dans la «zone tampon» au Sahara n’était «pas permise» et que le référendum «n’est ni pour demain, ni pour la semaine à venir». Dans des déclarations publiées, le 1 mars, par le journal espagnol «ABC», le général Mosgaard qui s’est déplacé sur les lieux, s’est dit «surpris» par l’ampleur de cette concentration de forces que le mandat de l’Onu interdit. De son côté, le Front polisario attend de la France qu’elle ait une attitude «plus positive» au Conseil de sécurité de l’Onu sur le dossier du Sahara. Le Conseil se réunit fin avril.. Morgan Stanley se positionne sur Maroc TelecomMorgan Stanley a poursuivi la vente de ses titres BMCE Bank sans pour autant se désengager du capital, selon nos sources. L’opérateur étranger serait en train de prendre des positions sur Maroc Telecom. L’opérateur historique a dominé les transactions, mercredi 1er mars, avec 197 millions de DH et une baisse de 1,41% à 133,2 DH. BMCE Bank a pris 0,76% à 932 DH pour un volume de 29 millions de DH. . Bourse: Six valeurs réservéesCinq titres ont été réservés à la hausse mercredi 1er mars en Bourse. Il s’agit de Maghrebail, Auto Nejma, Acred, Le Carton et Oulmès. Carnaud a été pour sa part réservé à la baisse. Les indices Masi et Madex ont pris 0,42 et 0,36% à 6.989,41 et 5.553,65 points respectivement. La séance a drainé un volume de 330 millions de DH réalisé en totalité sur le marché central. A noter que l’obligataire a enregistré 1,7 million de DH de chiffre d’affaires. . Téléphonie mobile: Plus de 11 millions d’abonnés Le Maroc compte actuellement plus de 11 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 4,5 millions d’internautes. C’est ce qu’a indiqué le 1er mars à Marrakech, Rachid Talbi El Alami, ministre chargé des Affaires économiques ouvrant le Forum international des investissements et stratégies des technologies de l’information et de la communication (TIC). La stratégie nationale a pour objectif de donner au Maroc un plan d’avant-garde, de généraliser l’accès à l’Internet, de consolider les infrastructures de base et d’accroître le PIB en créant quelque cent mille nouveaux postes d’emploi dans les TIC à l’horizon 2010.. Grippe aviaire: MobilisationGrosse mobilisation autour de la grippe aviaire, même si les autorités n’ont encore déclaré aucun cas au Maroc. En tout cas, la vigilance reste de mise. Contacté par L’Economiste, le coordonnateur national autour de ce dossier attendait hier des résultats des analyses de la direction de l’Elevage qui se trouvait débordée par le nombre de cas à traiter.. Affaire grippe aviaire: Les poursuites abandonnées?Selon une source judiciaire digne de foi au TPI de Rabat, «aucune poursuite n’a été engagée contre des personnes qui ont été arrêtées pour diffusion de fausses informations sur des cas d’hospitalisation de grippe aviaire au Maroc» (cf. L’Economiste dans son édition du 28 février 2006). . Abdellatif Lfarakh, nouveau directeur du Cered Abdellatif Lfarakh a été nommé directeur du Centre d’études et de recherches démographiques (CERED), relevant du Haut-commissariat au plan (HCP), à compter du 23 février 2006.. Déficit commercial: +5,5% à fin janvierSelon les derniers chiffres de l’Office des changes, le déficit commercial s’est creusé de 5,5% à -5,7 milliards de DH. Les importations ont gagné 8% à un peu plus de 13 milliards de DH et les exportations +10% à 7,4 milliards de DH. Parmi les plus fortes hausses au niveau des achats, le blé et l’huile brute de pétrole. Les meilleures ventes émanent des engrais et acide phosphorique. En revanche, les exportations de tomates fraîches et d’agrumes ont bien souffert.. Les recettes voyages au mieux de leur formeElles ont crû de 25,6% suite à la hausse des virements bancaires reçus par les opérateurs touristiques et surtout des échanges en billets des touristes (+34%). Par rapport à la moyenne des recettes réalisées au cours des 5 dernières années au mois de janvier, le taux de croissance est de 71,6%.. Investissements étrangers: 240 MDH en Bourse en janvierLes recettes d’investissements et prêts privés étrangers chutent de près de 88% à 995 millions de DH et de 56% par rapport au mois de janvier des 5 dernières années. Pourtant, les fonds d’investissements étrangers ont acheté à la Bourse de Casablanca pour 240 millions de DH, soit 24% du total des capitaux drainés. Quant aux transferts MRE, ils continuent sur leur lancée et gagnent 6% à 3,6 milliards de DH à fin janvier et 22% par rapport à la moyenne des mois de janvier des 5 dernières années.. La CGEM retape sa villa à 7 MDHDes travaux ont commencé depuis deux jours dans la villa appartenant la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM), située quartier Palmier à Casablanca. Une mise à niveau qui coûtera environ 7 millions de DH, afin d’offrir un siège jugé «plus agréable» aux investisseurs étrangers en visite.. Mer déchaînée à Agadir La mer était véritablement déchaînée hier à Agadir. Sur le front de mer, dans la nuit du mardi au mercredi, elle a même causé des dégâts. L’eau a pénétré dans certains hôtels pied dans l’eau du Founty et d’énormes vagues ont cassé sur leur passage de nombreux parasols et transats de plusieurs établissements. Des structures légères implantées sur la plage ont été démolies également. La mer a même emporté deux scooters qui étaient stationnés sur la plage.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc