×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1779 Le 31/05/2004 | Partager

Le Souverain s’entretient avec Bouteflika

SM le Roi Mohammed VI a eu, vendredi dernier, un entretien téléphonique avec le président algérien, Abdelaziz Bouteflika. L’entretien a porté sur les relations bilatérales et la situation dans la région.


. Sahara: Médiation française?Le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, a estimé samedi qu’un rapprochement entre Rabat et Alger était “nécessaire” pour trouver une solution au conflit du Sahara à la veille d’une visite officielle au Maroc où il doit rencontrer Benaïssa. “Un rapprochement entre Alger et Rabat est nécessaire, à nos yeux, pour régler” cette question “qui entrave l’intégration du Maghreb et donc l’avenir des peuples de la région dans leurs relations avec l’Europe”, a déclaré Barnier dans un entretien à la MAP. A noter que Benaïssa s’est déplacé samedi à Alger pour une visite centrée sur la “relance” des relations algéro-marocaines.. Nadia Salah au board du WEFNadia Salah, rédactrice en chef de L’Economiste vient de se faire élire au board (équivalent du conseil d’administration) du WEF (forum mondial des éditeurs) qui se tient à Istanbul du 30 mai au 2 juin. Rappelons que le WEF est l’entité qui représente les rédacteurs en chef au sein de la WAN, l’association mondiale des journaux, qui réunit plus de 18.000 publications sur les cinq continents. C’est la première fois qu’un représentant d’un pays arabe se fait élire au sein du WEF. Ce dernier a d’ailleurs procédé au renouvellement de son bureau: Georges Brock (Times) remplace ainsi Gloria Anderson (New York Times) au poste de président. Outre Nadia Salah, les autres membres du bureau sont: Geraldine Kennedy (The Irish Daily Star), Özkök (Groupe Hurriet) ainsi que le représentant du journal autrichien Der Standard.. Ces hammams énergivoresLes 5.000 hammams marocains consomment 1,25 million de tonnes de bois et déchets et produisent 1,85 million de tonnes de CO2 par an. Quelque 30.000 hectares de forêt partent en fumée chaque année. Le Centre de développement des énergies renouvelables marocain (CDER) a lancé un programme d’équipement des hammams en chaudières améliorées, qui outre l’économie en bois, permettra de réduire la pollution et les émissions de CO2 (166 tonnes de moins par hammam et par an).. Stati relâché sous caution Le chanteur populaire Stati a été relâché vendredi dernier, sous caution de 20.000 DH. Il sera poursuivi en état de liberté dans l’affaire du réseau de trafiquants de cocaïne à Marrakech. L’audience est prévue le 11 juin prochain. Rappelons que le nom du chanteur populaire a été cité dans les témoignages des inculpés dans l’affaire de cocaïne. Suite à un avis de recherche lancé par la PJ de Marrakech, Stati a été arrêté à Casablanca.. Ubisoft recruteFort du succès de ses récents titres, le fabricant de logiciels français Ubisoft va procéder à une vague d’embauche sans précédent, totalisant près de 500 personnes, portant son effectif à 2.100 employés. L’éditeur français étoffera ses équipes au Canada, aux Etats-Unis, en Chine, en Roumanie, mais aussi au Maroc où le groupe a délocalisé une partie de sa production.. Fédération des éditeurs: Contrat-programmeLe ministre de la Communication, Nabil Benabdellah, a reçu à Rabat, les membres du nouveau bureau de la Fédération des éditeurs marocains. Au cours de cette rencontre, Benabdellah a appelé la Fédération à préparer le projet “Contrat-programme”, qui comprend les revendications de cet organisme, et sur la base desquelles sera constituée une commission conjointe chargée des négociations avec la Primature. . ALE Maroc/USA: Signature le 11 juinL’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et le Maroc sera signé le 11 juin à Washington. Le projet d’accord avait été annoncé lors de la visite effectuée par SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis au mois d’avril 2002 et sa conclusion a eu lieu le 2 mars dernier.. Fondation Mohammed V: AuditLa Fondation Mohammed V pour la Solidarité a rendu publics les comptes de son 5e exercice social tels que certifiés par le cabinet d’audit KPMG. Le rapport parle d’une “bonne tenue des comptes de la fondation et du respect des procédures”. La fondation a procédé au payement de 187,044 millions de dirhams pour les projets réalisés en 2003, alors que 366,186 millions sont alloués aux projets en cours. Depuis sa création, les réalisations et les engagements de la fondation ont totalisé 1,7 milliard de dirhams dont plus du quart a été réservé aux projets de développement durable. Ces projets ont créé plus de 20.000 emplois.. Incendie à Jorf LasfarUn incendie s’est déclenché, samedi 29 mai à 19 heures au port de Jarf Lasfar à El Jadida. Des convoyeurs transportant le soufre appartenant à l’OCP ont été dévastés par le feu.Les responsables ont indiqué que l’incendie a été maîtrisé une demi-heure après sa déclaration. C’est la 5e fois que des installations de l’OCP s’embrasent. Seuls des dégâts matériels ont été signalés.

Rhafès s’en prend à L’Economiste

Le ministre de la Pêche Taïeb Rhafès a été pris d’hystérie à l’occasion d’un point de presse organisé vendredi 28 mai. Sans motif aucun et avant même de commencer son intervention, il a demandé à ce que le représentant de L’Economiste “s’identifie”. Ensuite, il a commencé à menacer notre journal qu’il a traité de “stupide” et de “non professionnel”, ajoutant: “Ecrivez-le dans votre journal, L’Economiste ne m’empêche pas de dormir” (ndlr: à en juger par le degré d’irritation du ministre, on plaiderait plutôt pour le contraire!).Cette piètre sortie d’un représentant du gouvernement Jettou s’est faite publiquement, devant les gens de la presse nationale scandalisés. Notre journaliste s’est trouvée dans l’obligation de quitter la salle. L’Economiste aurait souhaité que Rhafès réponde de manière plus élégante, et surtout avec des arguments convaincants, à des questions qui intéressent l’opinion publique. Par exemple, son département a autorisé des bateaux de la flotte hauturière à pêcher sans s’acquitter des droits de licence (cf. www.leconomiste.com). Le ministre ne s’est toujours pas expliqué sur cette affaire. Sur ce plan, notre journal n’a de comptes à rendre qu’à ses lecteurs et n’a pas à rallier des positions officielles, n’en déplaise à Monsieur le Ministre!

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc