×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1712 Le 25/02/2004 | Partager

. Conseil de Gouvernement Le Conseil de Gouvernement se réunira demain jeudi, sous la présidence du Premier ministre Driss Jettou. Au cours de cette réunion, le Conseil suivra un exposé sur l'évolution du cadre macroéconomique pour l'année 2003. Le Conseil examinera également quatre projets de décret, dont deux complétant le décret sur les établissements et les cités universitaires. Le troisième porte sur la définition des attributions des établissements universitaires et les cycles des études supérieures ainsi que sur les certificats nationaux d'équivalence. Quant au quatrième décret, il est relatif à la composition du Conseil d'administration de l'Office national du transport.. Signature de l'accord d'Agadir La cérémonie de signature de l'accord de libre-échange entre la Jordanie, l'Egypte, la Tunisie et le Maroc a été signé hier à Agadir. Cette initiative soutenue dès le départ par l'UE constitue une étape majeure vers la création envisagée d'une zone euroméditerranéenne de libre-échange à l'horizon 2010. La Commission n'a cessé de soutenir cette initiative sur le plan politique depuis la signature de la déclaration d'Agadir en mai 2001, et l'appuie aussi grâce à un programme de 4 millions d'euros financé au titre de MEDA. L'accord doit créer un marché intégré de plus de 100 millions de personnes dans les quatre pays concernés et offrira par là-même de nouvelles possibilités attrayantes aux investisseurs européens dans cette région. . Sahara: 100 prisonniers libérés   Les cent prisonniers marocains libérés par le Front Polisario sont arrivés hier mardi à l'aéroport d'Agadir à bord d'un avion qatariote. Le Maroc a accueilli «avec soulagement» ce retour mais dénonce en même temps «l'instrumentalisation politique» des cas de ces prisonniers. 514 Marocains sont encore en captivité. . Campagne agricole: Etat d'avancementLa superficie totale semée en céréales d'automne a atteint au 20 février près de 5,3 millions ha, soit le même niveau que celui de la campagne précédente. Au niveau de l'irrigué, l'état végétatif de ces céréales est généralement bon. Au niveau du bour, et comparativement à la quinzaine écoulée, les superficies semées en céréales présentant un état végétatif bon et moyen sont passées respectivement de 56% à 45% et de 37% à 39% de la superficie totale semée. Concernant les légumineuses alimentaires, la superficie semée s'élève à 302.000 ha (dont 5% en irrigué), soit une baisse de 5% par rapport à la campagne précédente à la même date.. BNSTP: Benmoussa outAbdelmajid Benmoussa n'est plus à la tête de la Bourse nationale de sous-traitance et de partenariat. C'est Nourredine Bouyacoub qui en aussure l'intérim.. Un prix pour la CNSSLa Caisse nationale de sécurité sociale a reçu le prix de l'innovation au récent salon des technologies de l'information à Casablanca (SitExpo 2004) pour son produit sur la télédéclaration des salaires et de paiement en ligne des cotisations sociales. Lancé l'année dernière, «Damancom» a attiré 500 sociétés représentant une masse salariale de 564 millions de dirhams et 69.263 employés.. La Banque Populaire et la mise à niveauLa BP organise les 27 et 28 février 2004 à Agadir une journée économique et sociale sur la mise à niveau et la relance de l'investissement. Au menu également, des actions socioculturelles pour animer la manifestation. Chacune des 11 Banques Populaires régionales du groupe compte par la suite organiser une journée au profit de sa région. . L'OMC statue sur la loi antidumping des Etats-UnisDans une décision (WT/DS136/ARB) publiée par l'OMC le 24 février 2004, un arbitre a conclu que les communautés européennes pouvaient suspendre l'exécution de leurs obligations commerciales envers les Etats-Unis, ceux-ci n'ayant pas mis leur loi antidumping de 1916 en conformité avec l'OMC.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc