×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1599 Le 11/09/2003 | Partager

. Wafa Gestion notée par Fitch-AMRTête de liste des sociétés de gestion d'actifs de la place, avec un actif net géré de près de 16 milliards de dirhams, Wafa Gestion vient d'être notée par l'agence de rating Fitch-AMR, filiale du groupe international Fitch ratings, pour la qualité de gestion de ses 32 fonds. La note, qui n'a pas encore été communiquée, est élaborée à partir de l'appréciation de l'indépendance de la société dans l'élaboration des choix d'investissement, son autonomie financière, sa qualité de communication externe, la maîtrise des risques financiers et opérationnels ainsi que le respect de la réglementation. Wafa Gestion se targue d'être le premier gestionnaire au Maroc, voire en Afrique, dont la gestion est notée par une agence internationale.. Attentats: Report de l'examen de trois nouveaux dossiers… La Chambre criminelle auprès de la Cour d'appel de Rabat a décidé, hier, de reporter au 24 septembre l'examen de trois nouveaux dossiers dans lesquels sont impliqués des individus. Le premier concerne huit mis en cause, Lotfi Darouas, Mohamed Al Haddad, Mohamed Al Amrani, Driss Nakkach, Jaouad Al Amrani, Zoubeir Al Mountassir, Zakaria Al M'rabet et Omar Adridr. Le deuxième dossier concerne le mis en cause Mohamed Benhamou, alias «Abou Aïman«. La Cour d'appel a décidé de reporter l'examen de ces deux dossiers afin de permettre à la défense de préparer ses plaidoiries. Le report du troisième dossier, dans lequel trois mis en cause sont poursuivis, a été décidé pour la constitution des avocats de la défense. Sont poursuivis dans ce dossier les dénommés Saïd Benmalek, Khaled Tajri et Jalal Mouden.. … et du groupe de Sidi Bennour La Cour a également décidé de reporter à vendredi 12 septembre la poursuite du procès du groupe de Sidi Bennour (province d'El Jadida), dont les membres sont poursuivis dans le cadre de la loi antiterroriste. La Cour a rejeté les requêtes de la défense sur la non-compétence de la Cour d'appel dans cette affaire arguant que les crimes reprochés à leurs clients avaient été commis avant l'entrée en vigueur de la loi antiterroriste.Le groupe composé de vingt membres sont poursuivis pour constitution d'une bande de malfaiteurs dans le but de préparer et de commettre des actes terroristes (voir aussi notre article en page 29 sur le procès de Pierre Robert). . Ben Laden, généreux bienfaiteur...Parmi les dossiers des présumés terroristes examinés par la Justice marocaine figure celui de Taïeb Bentizi qui a reconnu “avoir fait un déplacement en Afghanistan pour acquérir les techniques de la guerre urbaine”. Il est poursuivi pour avoir tenté de créer, avec d'autres complices, une branche armée au nom de «Groupe islamique marocain combattant«. Il est également accusé d'avoir reçu, de Ben Laden en personne, chef du réseau «Al Qaïda« 15.000 rials (près de 40.000 DH). Cette manne devait servir à financer ces opérations terroristes. Des accusations qui ont été rejetées par Bentizi.. ...Hassan Kettani devant les jugesLa Chambre criminelle auprès de la Cour d'appel de Casablanca doit examiner vendredi le dossier des dénommés Hassan Kettani, Mohamed Abdelouhab Rafiki, alias Abou Hafs et Hicham Sabir. . L'agriculture et les 26 ministres Vingt-six ministres de l'agriculture en 47 ans, qui dit mieux?Ces chiffres produits par Fenagri (Fédération nationale de l'agroalimentaire) dans la numéro d'août de sa revue Alimentarius ne manquent pas d'interpeller les professionnels qui se demandent comment “bâtir dans le domaine agricole une politique de développement durable et à long terme avec des ministres qui changent si fréquemment”. Difficile en effet, en particulier lorsque le séjour moyen de chaque ministre à son poste est de 18 mois.--------------------------. ErratumDans notre article intitulé “Agadir: Les partis multiplient les contacts directs”, publié le mardi 2 septembre, il fallait lire que Abdelhak Farihi est le candidat tête de liste du Parti forces citoyennes et non du Parti du centre social comme nous l'avions indiqué. Nous prions M. Farihi et nos lecteurs de nous en excuser.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc