×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Les régions font leur festival
Montreux s’invite à Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:2315 Le 10/07/2006 | Partager

. En novembre, la cité ocre va vibrer au rythme du jazz . Création d’une fondation pour la gestion de l’événementUn Montreux Jazz à Marrakech en novembre. La ville ne pouvait pas se contenter de moins. Après 18 mois de négociations, un contrat de partenariat vient d’être conclu avec le fameux festival qui célèbre cette année son quarantième anniversaire. Déjà, l’an dernier, Claude Nobbs, fondateur de Montreux jazz, avait annoncé la couleur: «La mondialisation se doit d’être culturelle et Marrakech avec son aura est le meilleur endroit pour fêter la 40e édition du festival». En fait, l’objectif aujourd’hui des organisateurs est d’exporter la formule vers d’autres contrées. Ainsi, elle a identifié 4 villes prestigieuses qui pourront l’accompagner en 2006: Marrakech, Dubaï, Shanghai et Singapour. Pour les responsables de la ville de Marrakech, il y a un potentiel touristique important avec le marché suisse. A Marrakech est prévue donc une version marocaine du Montreux jazz qui se tient en juillet durant 15 jours. Mais ce n’est pas aussi facile de transposer ce modèle dès la première année. Car ce rendez-vous incontournable pour les jazzistes est une organisation qui a 40 ans d’expérience avec un budget monstre et des recettes fabuleuses. Un budget de 17 millions de francs (aux alentours de 117 millions de DH) qu’il n’est pas toujours garanti d’équilibrer au niveau des finances. Mais, son apport économique direct est incontestable et est estimé aujourd’hui à plus de 15% de l’activité économique de la petite ville de la Riviera suisse.  Le Montreux Jazz Festival in Marrakech regroupera certainement toutes les valeurs de marque du Festival, comme les workshops, les concerts acoustiques et le Montreux Jazz Club…, mais avec un budget beaucoup plus modeste et une durée réduite de 4 jours. On pense au palais Bahia et à la Ménara pour abriter les concerts. Dans la cagnotte, à peine 5 millions de DH, financés par le conseil de la ville, la région et le conseil régional du tourisme. Mais les organisateurs pensent solliciter des sponsors privés. C’est pour cela qu’une fondation vient d’être créée  le 26 juin à Marrakech pour organiser l’événement.


Une machine bien huilée

Le Montreux jazz festival, créé il y a 40 ans par Claude Nobs, un passionné de jazz, est aujourd’hui une machine huilée. Plus de 250.000 visiteurs chaque année et une entreprise lucrative qui brasse un grand chiffre d’affaires. Aujourd’hui, les dépenses moyennes d’un festivalier à Montreux sont estimées à au moins 100 euros. Toujours côté chiffres, un plateau artistique peut coûter 2 millions d’euros par soir. Chaque an, le Montreux jazz concocte une programmation riche et des plateaux de musique de choix  avec des têtes d’affiche de la trempe de BB King.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc