×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Les régions font leur festival
Chefchaouen se met à l’heure espagnole

Par L'Economiste | Edition N°:2315 Le 10/07/2006 | Partager

. 3e édition du festival Alegria du 13 au 15 juillet. En tête d’affiche, les stars marocaines Hasna et Hakim. L’an dernier, 25.000 personnes ont assisté à l’évènement Troisième édition pour le festival de Chefchaouen. La ville montagneuse se met à l’heure d’été et accueille dès jeudi prochain le festival Alegria. L’événement qui s’achève le 15 juillet est organisé par l’Agence de développement du Nord. Sa vocation est culturelle et essentiellement centrée sur la création locale et contemporaine. Théâtre, conférences, expositions et concerts constituent le menu du festival. Le public ciblé est très large: étudiants, associations, estivants et population locales. A noter que la manifestation bénéficie d’une large couverture nationale et internationale. Le festival se veut accomplir d’abord une mission culturelle, celle de renforcer la ville et ses habitants aux arts traditionnels et par là, l’identité de la ville. De fait, le festival entend s’approprier tous les espaces de la ville et animer les moindres recoins de Chefchaouen. Les Arts musicaux populaires spécifiques à la région (Haddarat, Ghaita, Bouardia et Taktouka Al Jabalia) seront particulièrement à l’honneur. En tête d’affiche, les artistes Hasna et Hakim sont annoncés. Par ailleurs, cette édition sera aussi caractérisée par l’apport des musiques du sud de l’Espagne et d’Amérique latine. Ainsi, ce sera l’occasion pour le public de découvrir de nouveaux rythmes et nouvelles formes d’expression artistique. Les deux précédentes éditions ont démontré l’attrait de la formule. Déjà en 2005, le taux d’occupation hôtelier était de près de 98%, selon les organisateurs. Lors de la grande soirée de l’année dernière, pas moins de 25.000 spectateurs se sont massés à la place Outa El Hammam. Outre l’aspect folklorique, une importance particulière est accordée aux arts, aux produits de l’artisanat et travaux intellectuels. Enfin, Chefchaouen sera le théâtre de débats ayant trait à la création, à la richesse culturelle de la ville, à l’environnement et au tourisme rural. L’implication effective de la société civile permettra l’organisation de visites et de découvertes en faveur des festivaliers.


Demandez le programme

- Dès 16h00 chaque jour, des troupes locales annonceront le début des festivités en sillonnant les ruelles de la médina. Il s’agit des groupes Al Ghiyata le jeudi 13, El Baroudiya le vendredi 14, et Dkaykia le samedi 15.- Sur la petite scène de la place Outta Hammam Dès 17h00 se produiront sur cette place colorée des groupes marocains, espagnols et cubains: - Jeudi 13: Haddarates, Mazagan et Jil Jilala - Vendredi 14: la formation de Taktoka El Assri, et le groupe de flamenco Chanelas - Samedi 15: Gnawa Click Fusion et le groupe cubain de salsa traditionnelle Son IyaSur la grande scène de l’ancien stade municipal Se produiront sur cette place dès 21h45 chaque soir, des artistes marocains et étrangers de notoriété internationale:- Jeudi 13: l’artiste marocain Hakim et le groupe espagnol de pop El Bicho- Vendredi 14: El Jaouhara, groupe de fusion Chefchaouni et la troupe colombienne de salsa Yuri Buenaventura - Samedi 15: la star de la chanson marocaine et arabe Hasna et le groupe de flamenco Chico castillo et Gipsy.De notre correspondant,Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc