×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Les Quinze face au casse-tête russe

Par L'Economiste | Edition N°:1711 Le 24/02/2004 | Partager

Les ministres européens des Affaires étrangères devaient se réunir hier lundi à Bruxelles. La clarification des relations avec la Russie à l'approche de l'élargissement de l'Union européenne, qui inquiète Moscou, devait dominer cette réunion. Dans une déclaration commune, les chefs de la diplomatie des Quinze devaient insister sur l'urgence pour Moscou d'accepter que l'Accord de partenariat et de coopération (APC) UE-Russie soit étendu aux futurs Etats membres de l'Union avant l'élargissement. Un tel geste de Moscou “éviterait un impact sérieux sur les relations UE-Russie en général”, avertit le projet de texte sur la table. Il souligne que “l'APC doit être appliqué aux 25 sans condition préalable ni distinction au 1er mai 2004” et promet que l'extension de l'Union profitera aussi aux Russes. “L'UE est ouverte à la discussion sur chacune des préoccupations légitimes de la Russie quant à l'impact de l'élargissement, mais ceci doit rester entièrement séparé de l'extension de l'APC”, insiste le document. Si personne ne veut en venir à “un discours de menaces” selon la présidence irlandaise, un diplomate bruxellois souligne que Moscou n'a “juridiquement pas d'alternative”. “C'est l'Union européenne qui s'étend et ce n'est pas à ses partenaires de décider de ses composantes”, souligne-t-il. Les Quinze eux-mêmes sont sous la pression de leurs futurs collègues, dont sept sont issus de l'ex-bloc soviétique. “Il y a un sentiment que l'UE a un devoir de solidarité à l'égard de ses nouveaux membres, ce qui n'est pas faux. Mais pour eux, c'est une question de doctrine”, relève un autre diplomate. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc