×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Les projets agricoles à Taza-Taounate-Al Hoceima

De notre correspondante, Ilham BERRADA

Par L'Economiste | Edition N°:623 Le 25/10/1999 | Partager


· Apiculture, oliviers, amandiers et arbres fruitiers, les projets développés

Les projets de développement rural intégré se poursuivent dans la région du Nord. Cette fois-ci, ils concernent l'apiculture, l'oliveraie et l'arboriculture fruitière dans la région de Taza-Al Hoceima-Taounate. Les partenaires du programme sont l'Agence pour la Promotion et le Développement Economique et Social des préfectures et provinces du Nord (APDN) et le Ministère de l'Agriculture.
Ainsi, sept coopératives apicoles, quatre dans la Province d'Al Hoceima et trois dans celle de Taza et une soixantaine de bénéficiaires ont reçu en septembre le matériel pour le développement de leur activité.
Depuis le début de ce mois, une formation spécialisée au profit des bénéficiaires, assurée par l'Agence, a démarré.
Ce programme agricole sera poursuivi l'année prochaine pour 13 nouvelles coopératives dont trois à Taza, six à Taounate et quatre à Al Hoceima. Le coût de chaque coopérative s'élève à 400.000 DH, dont 250.000 financés par l'Agence. L'encadrement et le suivi des coopératives sont pris en charge par le Ministère.

Encadrement des agriculteurs


Suspendus à cause de la sécheresse de l'an dernier, les programmes de développement de l'oliveraie (étalés sur trois ans) dans les Provinces de Taza et Taounate, de l'amandier et de l'arboriculture fruitière (5 ans) à Al Hoceima seront relancés cette année. Celle-ci verra la réalisation de la seconde tranche, la première ayant été exécutée en 1997/1998. Pour ce qui est de l'oliveraie, le programme global porte sur 15.900 ha (13.900 ha en réhabilitation et 2.000 ha en extension). A rappeler que 1.100 ha ont été plantés en 1998 à Taza et 500 à Taounate.
La campagne 1999/2000 concerne 1.700 ha, dont 1.000 à Taza et 700 à Taounate. L'enveloppe totale de ce projet s'élève à 14,3 millions de DH, dont 7,43 pris en charge par l'Agence pour l'achat des plants, le reste étant assuré par les bénéficiaires pour la plantation des arbres et de l'entretien. Le Ministère, quant à lui, assure l'encadrement des agriculteurs.
S'agissant de l'arboriculture fruitière dans la Province d'Al Hoceima, la superficie visée est de 9.250 ha et concerne les 31 communes rurales de la Province. Son coût global est de 21,6 millions de DH. L'agence y participe à hauteur de 12,7 millions. La tranche pour 1999/2000 portera sur 2.100 dont 1.200 seront plantés dans 8 communes du Rif central. Quant au développement de l'amandaie dans la Province d'Al Hoceima, la superficie totale concernée est de 5.900 ha (2.400 en réhabilitation et 3.500 en extension) dans 4 communes, pour un coût global de 22,140 millions de DH dont 5,375 millions à la charge de l'Agence. En 1998, 86 ha ont été plantés en extension et 700 autres le seront au cours de cette campagne. A cela s'ajoutent 1.000 ha de vieilles plantations qui feront l'objet de travaux d'entretien.
Avec une enveloppe de 12 millions de DH (dont 4 millions pris en charge par l'Agence), Taza bénéficie d'un programme de câprier. L'action concerne 200 ha dont les cent premiers ont déjà été plantés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc