×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Les profs d'anglais veulent promouvoir les cours intensifs en été

Par L'Economiste | Edition N°:1475 Le 13/03/2003 | Partager

. Ils tiennent leur 23e congrès à Fès du 8 au 12 avril 2003Les professeurs d'anglais tiendront leur 23e congrès du 8 au 12 avril prochain à Fès. De plus en plus nombreux, ils se réunissent pour créer un cadre d'échange culturel considéré comme vital dans le contexte actuel. Cette année, les «teachers« ont choisi comme thème la qualité de l'enseignement sur les plans des ressources humaines et le programme étudié. Deux spécialistes de la communication et traduction participeront à cet événement. Il s'agit des professeurs Hatim Basil et Mohamed Didaoui. Des ateliers sont prévus pour présenter de nouveaux matériels et faire des démonstrations de leçons. L'idée est de créer aussi des classes virtuelles d'anglais. Figurent également au programme des témoignages de professeurs d'anglais. A noter que ces derniers sont regroupés dans une association baptisée «Moroccan Association of Teachers of English (MATE)«. Cette association existe depuis 1978 et compte aujourd'hui près de 1.200 professeurs d'anglais. «La principale source financière provient des cotisations«, note Abdellatif Zaki, président de l'association et enseignant chercheur à l'IAV. Pour lui, l'association devrait être consultée lors de la prise des grandes décisions relatives à l'éducation en général, et à l'enseignement de la langue anglaise au Maroc. Le grand défi consiste à rendre l'anglais accessible à la plus large population possible. Il peut être relevé grâce à des bibliothèques aménagées à proximité des lycées. Selon l'association, la généralisation de l'apprentissage de cette langue passe aussi par des cours intensifs pendant l'été. Dans ce sens, MATE veut organiser et encadrer des cours d'été dans les villes et les centres qui hébergent des CPR (centre pédagogique régional). Les cours seront conçus pour répondre aux besoins tant théoriques que pratiques des élèves stagiaires et d'autres enseignants volontaires. «Il s'agit aussi d'offrir aux élèves de tous niveaux une initiation et un apprentissage de la langue anglaise dans les conditions pédagogiques et éducatives optimales«, explique encore Zaki. Pour réaliser cet objectif, l'association demande à utiliser les locaux des collèges et lycées ainsi que l'accès aux internats des CPR, ou d'autres établissements du MEN, pour y héberger les élèves stagiaires et les volontaires de l'encadrement.M. Kd

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc