×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les produits laitiers russes apparaissent sur le marché européen

Par L'Economiste | Edition N°:1861 Le 24/09/2004 | Partager

. Trois laiteries russes autorisées à exporter leurs produitsL’UE ouvrira pour la première fois les portes de son marché aux produits laitiers russes. Cette décision a été prise par les experts sanitaires des 25 Etats membres réunis à Bruxelles récemment au sein du Comité européen permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale. Sur proposition de Bruxelles, ce comité a inscrit trois laiteries russes sur la liste des établissements de pays tiers autorisés à exporter leurs produits vers le marché européen. “Les trois laiteries ont été agréées après que les autorités russes eurent fourni des garanties certifiant que les établissements satisfont aux règles communautaires de sécurité alimentaire”, a précisé la Commission.Les exportations de produits laitiers russes vers l’UE pourront démarrer une fois cette décision publiée au Journal officiel communautaire. En parallèle, les autorités russes inspecteront à intervalles réguliers les laiteries agréées pour s’assurer qu’elles continuent à respecter les normes européennes et les inspecteurs de l’Office alimentaire et vétérinaire de Bruxelles auront également le droit de procéder à des contrôles. Le commissaire européen à la Santé et la protection des consommateurs David Byrne n’a pas caché son satisfecit suite à cette décision. “C’est un signe supplémentaire de la bonne coopération entre la Russie et l’UE”. Pour rappel, l’UE et la Russie se sont opposées pendant plusieurs mois sur la question de la validité des certificats sanitaires utilisés par les Européens pour leurs exportations de viande vers Moscou. Comme mesure de représailles, la Russie avait arrêté brusquement le 1er juin ses importations de viande en provenance de l’UE et demandé le remplacement des certificats sanitaires individuels des pays de l’UE par un seul et unique certificat de l’Union, ce que Bruxelles avait estimé impossible dans un premier temps. - Pour David Byrne, commissaire européen à la Santé et la protection des consommateurs, cette décision fait état de la bonne coopération entre la Russie et l’UESynthèse L’Economiste (Ph. AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc