×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Courrier des Lecteurs

    Les prix de détail en Mars : Ramadan marque les produits alimentaires à la hausse

    Par L'Economiste | Edition N°:28 Le 07/05/1992 | Partager

    Au cours du mois de Mars 1992, l'indice du coût de la vie portant sur 210 articles, a progressé de 1,3% par rapport à Février 1992, atteignant le niveau de 473,1 points.
    Cette hausse est à attribuer essentiellement à la hausse de l'indice des produits alimentaires, souvent constatée en période de Ramadan. Cet indice est passé de 479,1% à 489,2%, soit +2,1%.
    Au sein de cette rubrique, hormis le sous-groupe "plantes aromatiques" qui a évolué à la baisse de -2,6%, tous les autres sous groupes sont à la hausse avec une progression maximale enregistrée pour les "légumes frais" de 17,1%.

    Viennent ensuite les sous-groupes "passions" avec +8,5%, "viandes" avec +1%, les fruits frais avec +0,9%.
    Le groupe "habitation" a quant à lui progressé de 0,6% atteignant le niveau de 392,2%. Au sein de cette rubrique, le "loyer" a enregistré une hausse de 1,9%. Les autres sous-groupes quant à eux enregistrent des hausses plus modérées.
    Ainsi le sous-groupe "appareils ménagers" progresse de 0,6%. Quant aux sous-groupes "mobilier-linge de maison" et les "ustensiles de cuisine" l'évolution est plus faible avec respectivement +0,2% et 0,1%.
    Le groupe "habillement" participe à la progression du prix de détail à hauteur de 0,2%. L'indice est passé de 380,2 à 381,1. Au sein de ce groupe 3 sous-groupes progressent, les "tissus d'habillement" avec +0,6%, les "vêtements de dessus" avec +0,4% et le "linge de corps" avec +0,1%.

    Les autres groupes, "Entretien, Hygiène-Soins" et "Transports-Loisirs et divers" n'ont par rapport au mois de Février 1992 enregistré qu'une légère hausse de 0,1% chacun. Au sein du premier groupe ce sont les "soins médicaux" qui progressent de 0,2% alors que dans le deuxième, la hausse a concerné le sous-groupe "transport privé" avec +0,2%.
    Au niveau de chaque ville, l'indice a progressé d'au moins 1%. Ainsi c'est la ville de Fes qui a connu la plus forte hausse avec +1,9%, le minimum ayant concerné la ville de Kénitra avec 0,6%. Rabat et Casablanca ont au cours du mois de Mars enregistré des hausses respectives de 1,3% et 1,1%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc