×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les plages ouvrent le bal au Programme National de Protection de l'Environnement

Par L'Economiste | Edition N°:537 Le 25/06/1999 | Partager

· L'opération durera tout l'été et concernera les plages d'une quinzaine de villes

· Autres actions du programme: "Le Maroc aux villes propres", le reboisement, la lutte contre la déforestation, la pollution agricole...


La guerre est officiellement déclarée à la pollution des plages. Une campagne pour la propreté de ces lieux tant prisés par les estivants vient d'être lancée depuis la ville d'El Jadida, le 24 juin dernier. L'organisation de cette campagne, qui bénéficie du Haut Patronage de SM le Roi, est placée sous la présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa qui en a donné le coup d'envoi. Cette opération se poursuivra tout l'été et concernera certains sites sélectionnés par une étude analytique, basée sur des critères scientifiques, économiques et socioculturels, est-il indiqué. Il s'agit des plages de Saïdia, d'Al Hoceima, Martil, Tanger, Larache, Mehdia, Rabat, Bouznika, Casablanca, El Jadida, Safi, Essaouira, Agadir, Laâyoune et Dakhla.
En attendant les résultats de cette campagne, les chiffres de la dernière étude menée par le LPEE sur la qualité des eaux de baignade fait état d'une situation alarmante. En effet, les résultats révélés pour la saison 1997/1998 montrent que 50% des eaux testées sont de qualité moyenne pour la baignade, alors que 31% sont momentanément polluées ou de mauvaise qualité. Seulement 19% des eaux sont sans reproche. A noter que les prélèvements ont été effectués sur 42 stations de surveillance sur tout le littoral marocain.

La campagne "plages propres", actuellement menée sur le terrain, associe différents opérateurs (les autorités, les ONG et les industriels) et prévoit plusieurs actions. Au programme figure notamment l'amélioration de l'infrastructure et de l'entretien. Autres actions, le contrôle de la qualité de la plage, la communication et la sensibilisation du grand public. Ainsi, comités et équipes d'ouvriers permanents seront mobilisés pour assurer l'entretien. Des équipes de volontaires (ONG, écoles et colonies de vacances) participeront également à l'opération. Par ailleurs, des visites sur le terrain seront organisées tous les quinze jours par le Secrétariat d'Etat à l'Environnement pour suivre l'évolution de l'opération.
La campagne d'hygiène des plages est le premier volet de la réalisation du Programme National Continu de Protection de l'Environnement (PCPE).
Celui-ci s'articule autour de quatre principaux axes. Il s'agit de l'action "le Maroc aux villes propres" (déchets, espaces verts, assainissement...), le reboisement et la lutte contre la déforestation et la pollution agricole et du milieu rural.

Abdelaziz MEFTAH

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc