×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Les moyens d'une stratégie

Par L'Economiste | Edition N°:458 Le 08/03/1999 | Partager

· Les Etats-Unis procéderont à des réductions de dettes
· Déblocages de nouveaux fonds en vue
· L'OMC sollicitée pour assistance technique au pays les moins avancés


Coopération, projet de loi sur la croissance et débouchés en Afrique sont des mots-clés dans la stratégie gouvernementale des Etats-Unis. Le ministre américain du Commerce, William Delay, assure que "le gouvernement Clinton est en train de mettre en uvre des mesures entrant dans le cadre de l'initiative présidentielle d'un partenariat pour la croissance et les débouchés économiques en Afrique, qui ne nécessitent pas d'action législative. Ces mesures comprennent une réduction de la dette, un déblocage de nouveaux fonds de la société américaine de promotion des investissements à l'étranger (OPIC) et une aide technique".
L'Afrique constitue donc une zone prioritaire en matière d'exportation. Trois institutions ont coordonné leurs stratégies pour veiller à la bonne gestion des fonds d'investissement destinés à l'Afrique: la Banque d'import-export, la Société américaine de promotion des investissements à l'étranger (OPIC) et l'Agence américaine du commerce et du développement (TDA). Ces dernières sont présentes dans le secteur de la construction d'oléoducs et de gazoducs et des industries.

Chaque Dollar dépensé rapporte 10 fois plus


De plus, l'OPIC, tout en finançant à concurrence de 890 millions de Dollars des projets d'assurance et de financement, peut soutenir une petite entreprise "californienne qui coopère avec des agriculteurs ougandais à la culture de fleurs dont on extrait une huile qui constitue un insecticide naturel et non-toxique. Un réseau d'agriculteurs ougandais indépendants, en majorité des femmes, cultivent des fleurs. Ainsi, des entreprises agricoles africaines qui emploient de nombreux travailleurs locaux sont impliquées et une entreprise du Minnesota achète l'extrait afin de le commercialiser aux Etats-Unis", explique Joseph Grandmaison, président de la TDA. La Banque, l'OPIC et la TDA estiment, en outre, que chaque Dollar dépensé par leurs agences rapportait dix fois plus sa valeur, notamment à travers les exportations. Effectivement, un effort concerté pour aider l'Afrique est notable dans le dernier plan des échanges commerciaux présenté par Charlène Barshefsky, représentante des Etats-Unis pour le commerce extérieur. Un traité bilatéral a été signé avec le Mozambique et plusieurs accords-cadres vont l'être prochainement avec L'Afrique du Sud, le Ghana et l'Union Economique et Monétaire de l'Afrique de l'Ouest. De plus, l'implication de l'Afrique dans une politique économique d'ouverture favoriserait la croissance économique et la diminution de la pauvreté, tout en donnant une priorité aux entreprises américaines. Pour mener à bien cette stratégie économique avec l'Afrique, les Etats-Unis comptent sur l'appui de l'OMC "de manière à garantir aux pays les moins avancés l'accès tant aux marchés qu'à l'assistance technique pour s'acquitter des obligations qui les aideront à se développer", a souligné Mme Barshefsky.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc