×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les membres du G8 ne prendront pas de décision sur les taux de change

Par L'Economiste | Edition N°:1531 Le 03/06/2003 | Partager

. Bush réaffirme sa politique du dollar fortLe communiqué final du sommet du G8, qui sera publié aujourd'hui mardi à l'issue des travaux, ne fera pas mention des taux de change et en particulier de la glissade du dollar face au yen et à l'euro. C'est ce qu'a indiqué hier lundi à l'AFP une source au sein d'une délégation au G8 à Evian. Interrogée sur la mention des taux de change dans le communiqué final, rédigé par la présidence française du sommet et publié aujourd'hui mardi à la mi-journée, cette source a répondu: «non, il n'y aura pas de mention des taux de change« dans la déclaration finale. Les dirigeants du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Russie), après une première journée dimanche dernier consacrée au développement et à l'Afrique, se sont retrouvés hier matin dans la station thermale des Alpes pour discuter de l'économie mondiale et des moyens de doper une croissance hésitante. Hier lundi, Jacques Chirac devait rencontrer en tête à tête George W. Bush pour parler des sujets d'intérêt commun et notamment la reconstruction de l'Irak. Au niveau du rebond de l'économie, les membres du G8 devront surmonter leurs divergences. Les Européens reprochent à l'administration Bush de laisser filer le dollar. Tandis que les Américains demandent aux Européens de faire davantage de réformes structurelles.Or, les chances de reprise au Japon et dans la zone euro, fondées sur la demande externe, s'amenuisent avec la chute du billet vert, qui a pu paraître, ces dernières semaines, encouragée par les autorités américaines, notamment au travers de déclarations du secrétaire au Trésor John Snow. Le dollar a perdu 17% de sa valeur face à l'euro depuis novembre 2002 et la monnaie unique européenne avait atteint mardi 27 mai un plus haut historique depuis son lancement le 4 janvier 1999 en cotant à 1,1933 dollar. Mais avant son arrivée à Evian, le président américain George W. Bush a tenu à rassurer les Européens et les Japonais. «Je vais réaffirmer notre politique d'un dollar fort« à Evian, a-t-il déclaré, freinant la baisse du billet vert. Après les dossiers économiques, le G8 devait se pencher hier sur les questions politiques. Un échange de vues devait avoir lieu sur les principales crises régionales, Proche-Orient, Irak et Corée du Nord, ainsi que sur la lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive. Les Huit devait se pencher également sur la solidarité avec les pays pauvres. La France attend du G8 «des décisions qui manifesteront la détermination des pays industrialisés à mettre en oeuvre les engagements« pris l'an dernier lors de la conférence de Monterrey (Mexique) sur le financement du développement et du sommet de la Terre à Johannesburg.Par ailleurs, les chefs d'Etat et de gouvernement du G8, dans le communiqué final, devraient recommander que chaque zone économique -Europe, Etats-Unis, Canada, Japon- mette l'accent «sur des politiques de croissance proactives«, c'est-à-dire dynamiques, tout en soulignant l'importance des réformes structurelles de moyen terme, a précisé la source d'une délégation du G8. Dès lundi, à l'issue de ses discussions sur l'économie, le G8 devrait également publier une déclaration intitulée «Pour la croissance et une économie de marché responsable« ainsi qu'un «plan d'action du G8« sur le commerce. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc