×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Culture

Les Marocains invités au théâtre

Par L'Economiste | Edition N°:2391 Le 31/10/2006 | Partager

. L’opération «Allons au théâtre!» récidive du 31 octobre au 12 novembre. A l’initiative de la Fondation des Arts Vivants. Un riche programme avec des prix symboliquesC’EST un jour de fête pour les artistes comédiens et dramaturges. En effet, c’est à partir d’aujourd’hui 31 octobre et jusqu’au 12 novembre qu’ils accueilleront le public marocain à bras ouverts. Et ce, dans le cadre de la 2e édition de l’opération «Allons au théâtre!» organisée par la Fondation des Arts Vivants. Pour cette année, les organisateurs ont choisi deux lieux-phares pour les projections, à savoir le théâtre du Complexe culturel d’Anfa et celui de Touria Sekkat à Casablanca. Avec des thèmes et programmes variés, l’opération «Allons au théâtre!» apportera du nouveau au grand plaisir des fans de ce genre d’animation culturelle. «Allons au théâtre pour découvrir les nouvelles créations théâtrales marocaines», a indiqué Hekmat El Hadri, la directrice de la Fondation des Arts Vivants et de l’opération «Allons au théâtre!» lors d’une conférence de presse organisée vendredi dernier à Casablanca. C’était en présence notamment de l’actrice Amale Ayouch, Souad Filal et Jamal Khalil qui sont également des vice-présidents de la Fondation.«Théâtre d’auteurs contemporains ou classiques, répertoires issus du patrimoine marocain ou de créations universelles. C’est aussi des pièces en arabe, amazigh et en français», indique El Hadri. «Venez nombreux, vous serez comblés», parole de profs. D’autant plus que les prix ne dépassent pas les 20 DH pour adultes et 10 DH pour étudiants et enfants. Question aussi de «valoriser cet art». «La programmation sera diversifiée en vue de répondre aux attentes de la population casablancaise», a souligné pour sa part Driss Roukh, vice-président de la Fondation. «Cet événement vise aussi à créer une ambiance artistique au sein de la ville blanche, drainer le public vers le théâtre et surtout le démocratiser en organisant des représentations pour les enfants nécessiteux», est-il indiqué.Parmi les pièces théâtrales programmées, les organisateurs prévoient un cocktail varié, à savoir «Masq» (compagnie Alfred Alerte), «Impromptu de Casablanca» (compagnie théâtre l’Autre Rive-Casablanca) et «Haraz Aouicha» (troupe Théâtre Tensift-Marrakech). Cette dernière pièce a obtenu le Grand prix du festival national du théâtre de Meknès 2003, d’après El Haraz de Abdeslam Chraïbi. S’ajoutent également «Tsslim Lsyade» (troupe Théâtre Tensift- Marrakech), Chemaa (troupe Dabateatr-Casablanca), Protocole Dimensions (Théâtre-Casablanca), Sindibad (troupe Théâtre Alborj- Rabat), Rowassiat (troupe ARTM -Fac des lettres Aïn-Chock Casablanca) ou encore Al Nar Alhamra (troupe Babe Cinemasrah-Tanger). Le programme prévoit en outre «la perle de la forêt» (compagnie OPAV-Fès), «Ma chaf ma ra « (troupe Spectacle Libre-Meknès), «Nostalgie» (troupe Aphrodite- Rabat), «Juliette et moi» (troupe Bassamat d’Art-Agadir), «Jeu de masques» (troupe Théâtre des Amis-Rabat), «El bssayteya» (troupe Drama–Marrakech), «Mahkamat Al Hayawanat» (compagnie Adam’s Production Artistique-Rabat) et enfin «Richard III» (troupe Rimah-Atelier le laboratoire pour la recherche théâtrale Casablanca). Par ailleurs, le bilan de l’opération «Allons au théâtre 2005» était positif. Côté spectateurs, ce ne sont pas moins de 4.028 dont 20% enfants qui ont été recensés. Le taux de remplissage moyen était de 75%.


Dynamisation

LA Fondation des Arts Vivants vise à renforcer la place du Maroc dans l’agenda du théâtre universel. La Fondation est domiciliée au Complexe culturel d’Anfa à Casablanca, qui sert d’espace de création, de rencontres et de formation. Les actions de la Fondation intègrent d’autres lieux: théâtres, écoles, lycées, universités, associations, quartiers, cafés et autres espaces publics. La Fondation est organisée en trois commissions: création, formation et organisation. La première commission est chargée notamment de concevoir et produire les spectacles de théâtre parrainés par la fondation. La seconde est chargée de mettre en place des cycles de formation spécialisés, d’animer des ateliers ouverts aux espaces amateur, scolaire et associatif. La troisième s’occupe de concevoir, gérer et programmer des événements liés au théâtre et de préparer des festivals, nationaux et internationaux.F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc