×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Les Malaisiens s’intéressent à Fès

Par L'Economiste | Edition N°:2728 Le 05/03/2008 | Partager

. Tourisme, BTP et TI…, les domaines de coopération. La ville représentée à la Foire des produits halal en mai prochain, en Malaisie FÈS séduit les hommes d’affaires malaisiens. Une importante délégation est attendue au cours des prochaines semaines. Dans ce sens, Othman Bin Samin, ambassadeur de Malaisie à Rabat, a rencontré plusieurs responsables de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS), la semaine dernière, à Fès. L’objectif est de promouvoir les relations économiques entre les deux pays. Le commerce, l’industrie, le tourisme et le BTP figurent parmi les domaines de coopération. Rappelons que les relations entre le Royaume et la Malaisie remontent à 1966. Selon Bin Samin, 7 compagnies malaisiennes sont implantées au Maroc. Parmi elles, Petrona (société spécialisée dans les produits pétroliers), le groupe Al Hidaya (Sté BTP) et le groupe Al Kawtar. A noter que le volume des échanges commerciaux entre les deux nations se chiffre à quelque 776 millions de DH, dont seulement 23 millions de DH à l’export. Pour Ahmed Hajji, président de la CCIS, «il est évident que la balance commerciale n’est pas équilibrée. Notre ambition est de rectifier le tir grâce à des accords de partenariat avec Fès». Pour la Malaisie, la capitale culturelle offre de nombreuses opportunités d’investissements. Mais, dans un premier temps, il s’agit de promouvoir la destination auprès des touristes de ce pays. Des opérations de promotion sont prévues. Par ailleurs, les Malaisiens pourront mettre leur expérience à la disposition de Fès dans différents domaines tels que les TI, la santé et le tourisme. Pour ce dernier volet, la Malaisie, un pays de 28 millions d’habitants, a attiré 20,5 millions de touristes en 2007. «En s’associant, nous souhaitons faire de notre coopération une locomotive de développement. Si la distance nous sépare, la coopération commerciale doit nous réunir», affirme l’ambassadeur.En concrétisation d’un futur partenariat, des professionnels fassis feront le déplacement très prochainement pour étudier de près les possibilités de coopération avec leurs homologues malaisiens. Le domaine universitaire ne sera pas négligé. Bin Samin veut un accord de partenariat avec l’université de Fès. D’autant plus que les échanges dans ce domaine peuvent être hissés à un niveau beaucoup plus haut. A noter que, sur les 120 étudiants malaisiens résidant au Maroc, seuls 3 poursuivent leurs études à Fès. Enfin, la CCIS de Fès est invitée à la Foire des produits halal qui se tiendra en mai prochain en Malaisie, et au Salon international prévu en novembre.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]e.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc