×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les laveries libre-service arrivent

Par L'Economiste | Edition N°:1785 Le 08/06/2004 | Partager

. Nadafa, une société marocaine, en ouvre deux à Casablanca. Les prix à partir de 20 DH pour une “machine”Partant du principe que tout le monde ne peut investir dans une machine à laver de «qualité », Nadafa Group, société spécialisée dans le nettoyage, vient d’installer des laveries automatiques, basées sur le concept du «service global». Il s’agit du libre accès à des machines à laver fonctionnant sur le modèle occidental (lavage et séchage). Toutefois, le séchage ne sera opérationnel qu’à partir de septembre prochain.Le nettoyage comprendra les effets personnels et la blanchisserie (draps, couvertures et couettes). A partir de cette semaine, Nadafa ouvrira deux laveries dans des quartiers populaires à Casablanca. Ce choix n’est pas fortuit. En effet, les habitants de ces quartiers n’ont pas les moyens de se procurer une machine de qualité, qui de surcroît consomme énormément en termes d’eau et électricité. D’une superficie de 120 m2, la première laverie est située à Hay Mohammadi. Elle sera équipée de quatre machines: deux d’une capacité de 16 kg chacune, et les deux autres de 7 kg respectivement. Le second local, d’une superficie de 80 m2, est sis à Hay Nassim à Sidi Maârouf. Il comprendra trois machines: deux d’une capacité de 7 kg et une de 16 kg. Ces machines portent la marque belge «Primus», un des leaders mondiaux dans le lavage industriel. Ces laveries seront ouvertes sept jours sur sept et 14 heures sur 24. Quant aux prix, «ils ont été conçus de manière à ne pas léser le pouvoir d’achat des ménages de ces quartiers», a indiqué Kamal Sefrioui, associé-gérant de Nadafa Group. Ainsi, la fourchette variera entre 20 et 40 DH, selon la capacité de la machine. Le coût global de cet investissement a nécessité 350.000 DH. Il comprend les aménagements de locaux et le matériel de blanchisserie, y compris les centrales de paiement.L’entreprise projette de réaliser au terme de cette première année d’activité un chiffre d’affaires de 600.000 DH. «C’est un marché qui est encore en phase de lancement. Les opportunités sont plus que prometteuses», a affirmé Sefrioui. Le business plan de Nadafa comporte à moyen terme plusieurs projets de développement. Il s’agit de maintenir le rythme d’investissement grâce à de nouveaux locaux capables de pérenniser ces activités et développer de nouveaux services tels le «semi-pressing» (repassage). Ce service serait dédié aux universitaires. Ainsi, des espaces seront aménagés à l’intérieur des cités.


Extension

Nadafa souhaite étendre prochainement son activité sur l’ensemble du territoire  à travers un réseau de franchisés moyennant un prix d’entrée et des royalties. Pour ce faire, l’entreprise se propose d’accompagner le futur investisseur dans les différentes étapes de son investissement: le choix de l’emplacement, le plan d’installation, l’étude de faisabilité et le montage financier de son dossier. L’objectif étant de lui garantir toutes les conditions optimales de réussite. Une formation technique est aussi au programme. Elle devra permettre la familiarisation des futurs franchisés avec le matériel, d’acquérir les connaissances de base nécessaires à une bonne compréhension de leur fonctionnement. Des réunions périodiques seront tenues avec les futurs franchisés afin de prendre connaissance des progrès technique, économique et commercial relatifs à la profession. Mohammed EL HARRATI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc