×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Enquête

    Les femmes-cadres du secteur agricole veulent plus de responsabilité

    Par L'Economiste | Edition N°:716 Le 02/03/2000 | Partager

    · Les résultats d'une étude du Ministère

    La commission chargée de la femme dans le secteur agricole au Ministère de l'Agriculture a présenté hier les résultats d'une enquête menée auprès de 373 femmes-cadres au sein de ce département. Les statistiques montrent que les interviewées éprouvent un malaise au travail qui se traduit par une insuffisance des moyens techniques et un déficit de communication. 65% d'entre elles jugent "médiocre l'état de leur lieu de travail".
    Concernant la communication, 41% des interviewées affirment rencontrer des difficultés avec leur entourage professionnel, particulièrement avec les supérieurs hiérarchiques.
    Au niveau de l'encadrement, la situation est moins préoccupante. 60% des femmes précisent avoir déjà bénéficié d'un stage de formation. Sur le plan socio-professionnel, la plupart des femmes-cadres sont jeunes, célibataires et provenant du milieu urbain. En outre, beaucoup de fonctionnaires sont essentiellement mariées à des ingénieurs agronomes.
    Mais le plus gros à faire selon l'étude est au niveau de la promotion des femmes à des postes de responsabilité. La part de femmes responsables ne dépasse pas 1,6%. 30% ont affirmé que leur travail se limite à l'exécution des tâches. Signe de scepticisme: 65% de femmes ont assuré que l'ascension vers "les grands" postes dépend des liens personnels avec leurs supérieurs.
    Selon la fiche technique de l'enquête, les femmes-cadres représentent près de 5% de l'effectif global des agents en activité, près de 22% de l'ensemble du personnel féminin et près de 19% du personnel cadre. En outre, 70% des femmes interviewées sont des ingénieurs.

    Nadia LAMLILI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc