×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les fabricants marocains attirés par El Corte Inglés

    Par L'Economiste | Edition N°:272 Le 20/03/1997 | Partager

    Les industriels marocains connaissent bien El Corte Inglés et n'hésiteraient pas à consentir quelques sacrifices pour recevoir ses commandes. C'est l'une des plus grandes chaînes de grands magasins d'Europe et donc un donneur d'ordre intéressant.


    El Corte Inglés a suscité l'intérêt de la majorité des exposants au Salon International du Cuir qui s'est tenu les 28 février et 1er mars 1997 à Casablanca. Et pour cause, c'est l'un des plus grands donneurs d'ordre européens.
    El Corte Inglés est présent au Maroc via trois entreprises. La première, Eximcom, est un bureau de représentation. Il est chargé des achats au Maroc du groupe espagnol. Eximcom, dirigée par M. Brahim El Fassi, sélectionne les producteurs susceptibles de répondre aux exigences de la grande distribution. Ils doivent offrir des prix compétitifs et des produits de bonne qualité, livrés dans les délais.
    Il est précisé auprès d'Eximcom que le bureau marocain n'intervient pas dans les négociations. Sa mission se limite au repérage des fournisseurs et à la préparation de leur rencontre avec les acheteurs espagnols. Ces derniers, réputés pour leur sens de la négociation, ne sont pas des tendres. Ils viennent avec des conditions précises et contraignantes dans leur serviette. Vu la disponibilité de l'offre, ils sont en position de force et ne négligent pas cet avantage.
    D'ailleurs, ce sont les entreprises marocaines qui prennent l'initiative de contacter le représentant, est-il souligné. Eximcom est responsable d'autre part de la qualité des produits à livrer. Elle dispose de contrôleurs spécialisés qui, normes du distributeur en tête, mesurent, pèsent et analysent. Leur verdict est souvent sans appel. Si le taux de tolérance est dépassé, la marchandise ne partira pas.

    Solvabilité


    Malgré ce comportement de client en position de force, El Corte Inglés attire les fabricants marocains. Deux raisons à cela. D'abord, selon la direction d'Eximcom, le groupe espagnol est un bon payeur.
    Pas besoin d'accréditifs ou de garanties. Ensuite, selon son représentant, en cas de litige, El Corte Inglés «paie d'abord et réclame ensuite». Il est normal donc que les fabricants se bousculent au portillon, quittes à revoir leurs prix à la baisse. Ce n'est pas un mal, assure un maroquinier de Fès, qui a rencontré les acheteurs espagnols au Sitec. Les industriels seront amenés à revoir leurs postes de charge et à mieux rationaliser leur processus de production.
    La branche informatique d'El Corte Inglés s'est elle aussi implantée au Maroc. Elle ne vise pas uniquement la vente de matériel ou de logiciels, mais s'intéresse aux opérations d'informatisation des grands organismes, aussi bien privés que publics. La filiale marocaine compte tirer profit de la notoriété du nom du groupe espagnol qui réalise, selon la direction d'Eximcom, de bons résultats en Europe.
    L'agence de tourisme Visit Morocco s'est spécialisée dans le réceptif. Elle se charge de préparer le séjour des touristes envoyés par Viajes El Corte Inglés qui est classé premier opérateur en Espagne avec 200 agences de voyages. Faisant fonction de prescripteur, il propose les produits touristiques marocains, d'où son intérêt renforcé d'ailleurs par le nombre considérable de touristes qui visitent l'Espagne, 60 millions en 1996.
    El Corte Inglés, qui a débuté son activité il y a 50 ans, commercialisait des vêtements anglais, d'où sa raison sociale qui veut dire littéralement «coupe anglaise».

    Carte de visite


    Considère comme la première entreprise privée en Espagne, El Corte Inglés réalise un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards de Dollars US. Il s'agit en fait d'un groupe de sociétés qui s'est diversifié à partir de l'activité de départ, la grande distribution. Il englobe une chaîne de grands magasins, deux filiales, dans l'assurance et le tourisme. Une autre filiale, Informatica Inglés, a été créée, il y a dix ans, pour s'occuper de l'activité informatique du groupe.
    La filiale est une émanation de la Division Informatique de la chaîne. De 200 personnes au départ, elle compte aujourd'hui 1.200 employés. Informatica Inglés est le premier distributeur en Espagne des produits des grandes marques, IBM, Compac et Hewlett-Packard notamment. Son chiffre d'affaires pour 1996 a été de 500 millions de Dollars.

    Hakim ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc