×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie Internationale

Les exportations de voitures coréennes s'emballent : Les constructeurs européens menacent de saisir l'OMC

Par L'Economiste | Edition N°:193 Le 17/08/1995 | Partager


Les Coréennes déferlent sur les marchés américain et européen. En 1995, les exportations de Hyundai, Kia Daewoo et Ssangyang devront atteindre 1,06 million de voitures, annonce l'association des constructeurs coréens. Sur le seul mois de juillet, les ventes réalisées hors Corée du Sud ont été de 90.367 unités, en progression de 112,5% et, depuis le début de l'année, elles ont grimpé de 61% à 614.812 unités. En revanche, le marché intérieur ralentit depuis deux ans après des années de forte croissance. Les constructeurs ont du coup misé sur l'internationalisation pour maintenir le cap.
Grâce à des accords technologiques d'abord avec les Japonais et ensuite avec les Européens, les Coréennes ont conquis les automobilistes occidentaux dans un temps beaucoup plus court que leurs surs nipponnes. Cette agressivité déconcerte l'industrie automobile occidentale. En quatre années, la Corée du Sud a réussi à faire passer son industrie automobile du neuvième au cinquième rang mondial, note Le Figaro.
Après la pilule japonaise, Washington et Bruxelles se tiennent sur leur garde. D'autant que, contrairement à son voisin, Séoul n'a pas de quotas à respecter. Pour calmer les esprits, les autorités coréennes ont abaissé les droits de douane sur les véhicules importés et s'emploient à arrêter les tracasseries administratives à l'encontre des "acheteurs de voitures étrangères". Cette politique n'a nullement convaincu l'Association des constructeurs européens d'automobiles qui menace de saisir l'Organisation Mondiale du Commerce et de mettre en place des mesures anti-dumping.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc