×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Les étudiants de l'ENCG à la rencontre de l'entreprise

    Par L'Economiste | Edition N°:726 Le 16/03/2000 | Partager

    · Quelque 130 élèves en dernière année de formation présentent leur offre pour des stages ou des emplois
    · L'Ecole revendique l'un des taux d'insertion les plus élevés, soit près de 90%


    Les forums entreprises-étudiants prennent le pas dans les méthodes d'insertion des futurs lauréats dans le marché de l'emploi. Ce système permet de connaître, d'une part les besoins en ressources humaines des sociétés et, d'autre part les compétences et profils en formation disponibles. Les écoles l'ont en tout cas bien compris. Après des établissements d'enseignement supérieur privés, l'Ecole Mohammadia d'Ingénieurs (EMI), l'Ecole Hassania des Travaux Publics ou encore l'Ecole Nationale Supérieure de l'Electricité Mécanique (ENSEM), c'est au tour de l'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) de Settat d'emprunter le même chemin. Cette dernière compte organiser, le mercredi 22 mars, sa troisième édition des rencontres entreprises-étudiants.
    Plate-forme d'entretiens et de débats, "ces manifestations ont permis à l'Ecole d'être à l'écoute du milieu dans lequel évolueront les lauréats", explique Mlle Nada Jraous, chargée de la médiatisation de cet événement. Une stratégie payante puisque l'ENCG de Settat revendique un taux d'insertion des plus élevés sur le marché de l'emploi. Les promotions de 1998 et 1999 ont été embauchés respectivement à hauteur de 90 et 80%. Outre les rencontres personnalisées entre entreprises et étudiants, cette journée sera consacrée au débat sur les questions de ressources humaines. Ainsi, plusieurs conférences sont au programme, notamment sur les thèmes de "rémunération en début de carrière".
    Il est à noter que l'ENCG de Settat offre des formations dans les domaines du marketing, du commerce, de la finance, de la comptabilité et de l'audit.
    D'une durée de quatre ans, la formation est modulaire. Les deux premières années sont consacrées à l'acquisition des techniques de base du management. C'est au cours de la troisième année que les étudiants entameront leur préspécialisation en gestion ou en commerce. La finalisation de la spécialisation ne s'effectue que durant la quatrième année.
    Aujourd'hui, près de 600 étudiants fréquentent l'institution. Ils sont recrutés de manière rigoureuse. Sur les 11.000 candidats qui déposent leurs dossiers chaque année, seuls 180 passent les filets de la sélection. "Dans notre démarche, nous privilégions chez les étudiants le goût de la combativité, la motivation pour évoluer en entreprise et leur capacité de travail", est-il indiqué.
    Côté enseignants, l'Ecole compte une quarantaine de professeurs. Pour leur grande majorité, ces derniers dispensent des enseignements spécialisés. En outre, près du quart du corps professoral de l'ENCG est composé d'intervenants externes exerçant sur le terrain.


    Une vingtaine d'entreprises présentes

    Après deux mois de démarchage, le comité d'organisation a pu décrocher une vingtaine de participations pour son forum. Ainsi, la RAM, l'ONE, les Brasseries du Maroc, l'ONDA, L'Economiste, Le Journal, Crédit du Maroc, la BMCI, l'OCP, l'ODEP, Maroc Telecom ou encore The Coca Cola Compagny ont confirmé leur participation. La manifestation est également soutenue par la Régie des Tabacs, CTM, Union Cérame, la BCM, Sheraton et Simmons. Les organisateurs mettent à la disposition de ces entreprises des stands individuels pour leur permettre d'organiser des entretiens de préembauche ou en vue de stage. L'offre est de taille puisque quelque 130 étudiants de la quatrième année ont bouclé leurs études théoriques et sont à la recherche de stages ou d'emplois.

    Malika EL JOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc