×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Les Etats-Unis attaquent l’UE devant l’OMC

Par L'Economiste | Edition N°:1860 Le 23/09/2004 | Partager

. Le manque d’uniformité douanière est en causeLes Etats-Unis vont porter plainte contre l’Union européenne devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Pour cause, les USA estiment que l’absence d’une administration douanière commune pénalise leurs exportations, et tout particulièrement celles des PME. «L’absence d’uniformité, combinée à l’absence de procédures pour l’ensemble de l’Union européenne, peut constituer un obstacle pour les exportations américaines en particulier celles des petites et moyennes entreprises», notent les services du représentant américain pour le commerce, Robert Zoellick. Les règles de l’OMC réclament des membres de l’organisation qu’ils «appliquent leur législation douanière de manière uniforme, impartiale et raisonnable» et que des tribunaux soient en place pour «un traitement et une correction rapide des actions administratives liées aux questions douanières, rappellent les services de Zoellick. Pour les Américains, aucune de ces deux conditions n’est remplie par l’Union européenne, ce qui coûte cher aux exportateurs, notamment à ceux qui ont peu de moyens pour trouver leurs repères dans le labyrinthe de règlements nationaux des 25 Etats membres de l’UE. La Commission européenne a regretté le geste américain. «Nous regrettons la décision des Etats-Unis de porter ce problème devant l’OMC plutôt que d’utiliser» l’organe commun UE/USA sur les douanes. Ce dernier «aurait été un meilleur endroit pour résoudre ces problèmes», a déclaré Arancha Gonzales, porte-parole du commissaire européen au commerce. Le problème n’est évidemment pas nouveau, mais Zoellick, a expliqué qu’il avait décidé de déposer une plainte notamment en raison de l’élargissement de l’UE à 10 nouveaux pays membres le 1er mai de cette année. Conformément au règles de l’OMC, cette nouvelle plainte débutera par une période de consultations entre les deux parties pour tenter de trouver une solution. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc