×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Enquête

Les entreprises en quête de nouveaux concepts de performance

Par L'Economiste | Edition N°:618 Le 18/10/1999 | Partager

· Les indicateurs financiers ne doivent pas constituer les seuls critères pour évaluer la compétitivité d'une entreprise

Au risque de choquer les plus optimistes, la performance et la compétitivité des PME-PMI marocaines investissent les discours sans pour autant devenir une réalité. tout le monde l'accorde. Atteindre la performance est un processus long et difficile. Si quelques entreprises, notamment les grands comptes, ont pu réaliser des résultats satisfaisants, aussi bien en interne (mise à niveau du management) qu'en externe (export), ce n'est pas valable pour l'ensemble du tissu économique. Dans ce cas-là, les managers des PME-PMI sont en quête de nouvelles stratégies et d'outils efficaces pour amener leurs organisations vers la performance. Mais avant, ne faudrait-il pas définir, voire reconsidérer le concept de la performance dans l'environnement actuel, caractérisé par la mondialisation des marchés et les fusions-acquistions? C'était d'ailleurs la question qui a ouvert hier les travaux de la rencontre portant sur le thème de "la performance globale, gestion des ressources humaines et compétitivité de l'entreprise". Le colloque, organisé conjointement par l'Association des Gestionnaires et Formateurs de Personnel et la Fondation Konrad Adenauer, a réuni plusieurs spécialistes et consultants marocains et étrangers opérant dans les domaines de l'économie et des ressources humaines. Il a été marqué par l'absence des partenaires sociaux.

Culture de consommation exigeante


D'entrée de jeu, M. Driss Benali, professeur universitaire à Casablanca, brosse le tableau. "Les entreprises gagnent leur performance par un environnement socio-économique incitatif et par une culture de consommation exigeante". Ce qui, selon l'avis de M. Benali, est en train de se réaliser sur le plan institutionnel. Il fait ainsi référence au code du travail qui sera présenté prochainement au Parlement. Pour ce qui est de la culture de consommation, elle n'est pas arrivée à un stade qui permet de tirer le niveau des entreprises vers le haut. Il reste donc beaucoup à faire notamment en ce qui concerne la réforme du système de gouvernance qui peine à se concrétiser. Le facteur culturel joue aussi un rôle déterminant, ajoute M. Benali. Et de citer que les rapports dans la société marocaine sont encore régis par le système néo-patrimonial". Ce qui se répercute sur la performance de l'ensemble des entreprises, ajoute-t-il. Une approche qui a choqué plusieurs responsables de Ressources Humaines dans la salle.
Les rapports de méfiance entre le patronat et les salariés sont répandus. Comment dans ces conditions élaborer un projet d'entreprise fédérateur pour atteindre la performance. Celle-ci ne peut pas être évaluée uniquement par des résultats financiers. A titre d'exemple, Michelin, l'un des géants du pneumatique, ne s'est pas gêné pour mettre au chômage plus de 700 employés, malgré une augmentation significative dans les bénéfices. D'autres critères rentrent en jeu. Il s'agit de la mobilisation des collaborateurs autour d'un projet d'entreprise. C'est le point de vue de M. Patrick Gilbert, consultant en ressources humaines. "Aujourd'hui, nous assistons à un changement dans les attitudes et les comportements des entreprises. C'est l'approche de la mobilisation des troupes qui prévaut", indique-t-il.

Mohamed DOUYEB







  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc