×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Les engagements de la Banque Mondiale au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:446 Le 18/02/1999 | Partager

    Le Maroc arrive en pôle-position comme client de la Banque dans la région. Près de 19 projets courent toujours depuis le début de la décennie. La destination des prêts est en large partie sociale.


    Le montant des projets en préparation de la Banque Mondiale s'élève à 539 millions de Dollars. La totalité des prêts au Maroc de l'institution s'élève à 7 milliards de Dollars pour 123 projets. Dans la région Maghreb, c'est le volume le plus important d'emprunts. La plupart des prêts, soit 102, sont antérieurs à 1994. Les 21 restants s'étalent sur la période 1994-1999. Les crédits Banque Mondiale proprement dits se chiffrent à 6,98 milliards de Dollars pour 118 projets. Les crédits IDA (International Development Association) sont, eux, moins nombreux, le Maroc n'étant pas éligible en raison de son niveau de développement. Sur ces 7 milliards de Dollars, près de 3 milliards ont déjà été remboursés. Environ 109 projets sont échus. Il ne reste en réalité que 19 projets en activité. A côté des nombreux prêts octroyés au gouvernement, il existe deux grands emprunts, l'un effectué par le secteur financier en 1991 pour 235 millions de Dollars et l'autre par l'ONCF en 1997 pour 85 millions de Dollars. La destination de ces prêts est, dans une large partie sociale, la santé, les infrastructures de base (eau, assainissement, routes...) ou les programmes sociaux proprement dits. Depuis le début de la décennie, le cumul des prêts avoisine les 1,5 milliard de Dollars et correspond au portefeuille courant pour lequel les montants distribués n'excèdent pas les 50%. Il concerne tout au plus 19 projets. Le dernier prêt approuvé est celui visant à réhabiliter la médina de Fès pour 14 millions de Dollars. Le projet vise à promouvoir la conservation et la réhabilitation de l'ancienne médina de Fès, en soutenant les efforts de conservation en cours, en consolidant les partenariats, en intégrant les habitants dans le processus de réhabilitation et en utilisant ce processus pour réduire la pauvreté.

    En 1998, quatre emprunts ont été débloqués pour une enveloppe globale de 200 millions de Dollars, dont la moitié concerne un prêt destiné à la promotion de l'épargne.
    En répartition sectorielle, l'agriculture absorbe le plus gros volume de prêts avec 25%. Elle est suivie du secteur financier avec 15%.


    Les projets en cours de négociation


    · Gestion de la distribution des eaux
    Le projet va expérimenter une approche participative pour améliorer l'utilisation des terres et la gestion des ressources naturelles dans les zones montagneuses. Le projet inclut:
    * la gestion des ressources naturelles et le contrôle de l'érosion;
    * les investissements des communautés (comme les routes d'accès, les points d'eau et les travaux d'irrigation simple);
    * l'appui institutionnel.
    Montant: 4 millions de Dollars

    · Développement du secteur de la pêche
    Le projet vise à expérimenter et appliquer des options pour renforcer la valeur ajoutée et la compétitivité du secteur de la pêche et promouvoir les exportations, tout en encourageant l'emploi au niveau des zones rurales côtières.
    Le projet vise à:
    * améliorer les équipements utilisés dans le domaine de la pêche et réorganiser la gestion des ventes aux enchères de poissons dans les trois principaux ports;
    * développer des activités de recherche pour améliorer l'efficacité de la technologie actuelle de pêche intensive, le traitement et l'écoulement des produits de pêche;
    * appliquer un programme national et renforcer la qualité des produits de mer pour mieux répondre aux normes internationales;
    * renforcer la capacité des institutions publiques pour la planification du secteur de la pêche et des programmes d'investissements;
    * soutenir les associations professionnelles pour assumer un rôle prépondérant dans la gestion de ce secteur, y compris les infrastructures et le développement du marketing. Les négociations étaient programmées pour le mois de novembre 1998.
    Montant: 5 millions de Dollars

    ·Réforme de l'enseignement
    Le projet va permettre l'application des réformes au niveau de l'enseignement général et de l'enseignement supérieur. Une mission d'évaluation est prévue au mois de mars 1999.
    Montant: 60 millions de Dollars
    ·Gestion des zones protégées
    Les objectifs du projet sont
    - d'établir un système de zones sous protection au Maroc;
    - de promouvoir une gestion constante de la protection, avec la participation des populations locales dans ces projets.
    Le projet comprend:
    * l'application des plans de protection de l'environnement dans des régions spécifiques;
    * la préparation et application des programmes-pilotes pour la réintroduction de mammifères et de rapaces sélectionnés;
    * la formation du personnel des réserves naturelles;
    * l'activité de sensibilisation du public avec la participation des ONG, les écoles et les organisations locales pour promouvoir une prise de conscience concernant les problèmes de la protection de la nature.
    Une mission d'évaluation a eu lieu au cours de janvier 1999.
    Montant: 10 millions de Dollars

    · Gestion de la santé: Le projet vise à:
    * soutenir le développement et l'application de nouveaux mécanismes de financement, notamment dans le domaine des assurances;
    * soutenir des réformes dans les milieux hospitaliers;
    * améliorer la qualité des services, en donnant la priorité à la remise en état des infrastructures sanitaires, la formation du personnel, les programmes de maintenance et ainsi de suite;
    * améliorer la capacité de prise de décision politique.
    Montant: 66 millions de Dollars

    · Fonds sociaux
    le projet va établir un fonds social pour financer les investissements sociaux et promouvoir la participation des collectivités locales. Projet en préparation.
    Montant: 10 millions de Dollars

    ·Soutien de la politique de réforme
    C'est une opération d'ajustement qui soutient les politiques de réforme, elle comprend:
    * la politique macro-économique et budgétaire;
    * la réforme du secteur public: les institutions budgétaires, la réforme du service civil et la réforme du système judiciaire;
    * le développement du secteur privé: réforme des entreprises publiques et privatisation, environnement des affaires, accès aux financements;
    * le développement humain et social: réduction de la pauvreté, infrastructure et services sociaux.
    Montant: 250 millions de Dollars

    · Ajustement structurel dans les secteurs des télécommunications, de la poste et technologies de l'information:
    L'emprunt va soutenir les réformes de trésorerie dans les secteurs des télécommunications, des postes et des technologies de l'information. Une mission d'évaluation a eu lieu à la mi-novembre 1998.
    Montant: 100 millions de Dollars

    ·Approvisionnement en eaux et systèmes sanitaires, gestion des réserves d'eau:
    L'objectif est de définir et appliquer une stratégie globale de gestion des réserves d'eau.
    Montant: 20 millions de Dollars.

    Traduction:
    Aziza EL AFFAS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc