×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Les défis de demain sont déjà là

Par L'Economiste | Edition N°:499 Le 04/05/1999 | Partager

· La recherche scientifique parie sur la biotechnologie et le génie génétique

La situation n'est guère brillante au Maroc en matière de recherche médicale. Non pas que les compétences humaines manquent. En témoignent les rares projets qui vivotent grâce à la persévérance de chercheurs qui continuent d'y croire et au soutien d'organismes internationaux. Une situation pour le moins étrange. Surtout pour un domaine aussi stratégique. Il ne se passe pas un jour sans qu'il ne soit question d'une découverte. Et la médecine est peut-être l'une des disciplines les plus fécondes. Ce qui était il y a peu de temps de la pure fiction est devenu aujourd'hui une réalité. Il ne faut pas se leurrer, c'est bien dans les pays anglo-saxons que les avancées en matière de recherche & développement sont les plus rapides. Ce n'est pas un hasard si Dolly, la célèbre brebis clonée, en est née dans une étable écossaise.

Attention aux revers


Le Royaume-Uni est aujourd'hui cité en exemple, essentiellement en raison des start-up, ces petites entreprises qui gravitent autour des grands groupes pharmaceutiques, en leur permettant d'amortir des frais de recherche. Ici et là apparaissent aussi de véritables Silicon-Valley dans le domaine biotechnologique, exemple parfait de la collaboration entreprises/universités.
Bien sûr, derrière ces histoires de burettes et d'équipes de chercheurs qui peaufinent fiévreusement leurs dernières découvertes il y a des histoires de sous, voire de milliards. Il suffit pour cela de voir la restructuration ininterrompue de l'industrie pharmaceutique. L'ère de la chimie est révolue. La discipline de Mendeleïv a passé depuis belle lurette la main à celle de Mendel. La génétique n'est certes pas une discipline nouvelle, mais elle a été mise en veilleuse pendant des années. Elle fait aujourd'hui un retour en force à travers les techniques du clonage et d'insémination artificielle. Là se joue même l'avenir de l'humanité. Mais attention, la science a aussi son revers. Elle peut devenir nuisible si elle est utilisée à mauvais escient.

Veille sanitaire


Partout, il est question de veille et de sécurité sanitaires. L'affaire de la vache folle, du sang contaminé et des hormones de croissance a provoqué une réelle prise de conscience chez la plupart des gouvernements. Au Maroc, l'infrastructure existe, mais elle pèche notamment par l'absence de coordination, de délimitation des responsabilités et de statut pour les chercheurs.
En fait, le tableau n'est pas aussi sombre. Le Maroc reste tout de même, à côté de l'Egypte, de l'Afrique du Sud et de la Tunisie, un de pays les mieux lotis du continent africain.

Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc