×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Les appétits marocains du chinois Haier
Entretien avec Liu Yang, responsable de la division marketing de Haier Nord et Afrique de l’Ouest

Par L'Economiste | Edition N°:3369 Le 24/09/2010 | Partager

. Ouverture, qualité et organisation, les secrets de la réussite. 200 références à commercialiser sur le marché marocain . Prochaine étape: les produits informatiques- L’Economiste: Après 25 ans d’existence, Haier a réussi en 2009 à devenir le n°1 mondial des produits blancs. Quel est le secret de cette réussite?- Liu Yang: J’ai intégré l’équipe de Haier en 2005 en tant que responsable de la division marketing de Haier Nord et Afrique de l’Ouest, alors que l’entreprise est fondée depuis 1984. D’après mon humble expérience dans le domaine de l’électroménager, je pense que les facteurs-clés du succès de Haier sont au nombre de trois. D’abord, l’entreprise a su profiter de la modernisation et la mondialisation que connaît l’économie de la Chine. Deuxièmement, la stratégie du groupe s’est toujours basée essentiellement sur la qualité du produit et du service après-vente. Ce qui s’avère important pour une entreprise qui a pour objectif d’imposer sa marque. Le dernier facteur concerne l’évolution et le changement. Depuis sa création, Haier cherche à mieux se positionner à travers une meilleure cohérence entre l'entreprise et son organisation. L’ensemble de ces facteurs a permis donc à Haier de s’adapter et de répondre aux besoins du marché.- Pour la plupart des consommateurs étrangers, les produits «Made in China» sont de basse qualité et non conformes parfois aux normes de sécurité. Comment Haier compte changer cette image?- C’est très difficile, il est vrai, de convaincre un consommateur d’acheter un produit qui est fabriqué en Chine. Mais, nous pensons que c’est la qualité qui pourrait faire la différence. Nous ne vendons pas toujours à des prix bas, mais nous essayons de justifier nos prix par la qualité de nos produits. Partout dans le monde, et non seulement au Maroc, des produits chinois mis en vente à un prix bas font peur aux clients. Aujourd’hui, nous voulons que les consommateurs fassent confiance aux produits «Made in China» grâce à une offre qualitative et diversifiée. En effet, nous sommes en train d’établir avec notre gouvernement un standard international pour que tous les fabricants chinois obéissent à des normes de qualité.Haier veut aussi passer de «Made in China» à «Created in China». C’est-à-dire arriver à ce que le produit final soit non seulement fabriqué en Chine mais également conçu par des entreprises chinoises. C’est, d’ailleurs, la voie que suit aujourd’hui Haier. Elle effectue, elle-même, la conception, l’innovation, la recherche et le développement. Ceci nécessite d’importantes ressources financières et humaines, mais apporte une valeur ajoutée certaine aux consommateurs. - Haier possède déjà deux usines en Afrique (Tunisie et Nigeria). Quels sont ses objectifs vis-à-vis du marché africain en général et plus particulièrement le marché marocain? - D’abord l’ambition de Haier est de rester le n°1 mondial des produits blancs (réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, machines à laver, chauffe-eau et appareils de cuisine) et de développer également les produits bruns (téléviseurs, aspirateurs et matériels hi-fi et informatiques). Cela nécessite non seulement la réalisation d’un bon chiffre d’affaires et d’importants volumes de production, mais aussi la quête perpétuelle de la meilleure qualité possible, de l’innovation et du service après-vente.En général, pour entrer dans un marché étranger, Haier a trois étapes à suivre. Tout d’abord, connaître le marché, entrer dans les chaînes les plus importantes du marché et enfin imposer sa marque pour devenir la plus intéressante. Le marché marocain de l’électroménager est un marché bien structuré et organisé. Aussi, nous n’avons pas voulu perdre beaucoup de temps. Il fallait trouver une voie de développement rapide mais stable et rentable à la fois. Nous avons, donc, décidé de brûler les étapes en choisissant de travailler avec un partenaire marocain intelligent et brave qui est Yak Electronics. Aujourd’hui, il est notre distributeur exclusif des produits Haier au Maroc. - Aujourd’hui, et en l’espace d’un an seulement, 70 références de Haier sont commercialisées au Maroc grâce à Yak Electronics. Sera-t-il votre unique partenaire?- C’est notre objectif. Nous travaillons avec Yak Electronics pour un contrat à long terme. L’exclusivité nous intéresse, parce qu’elle est étroitement liée à la rentabilité. Nous commercialisons les réfrigérateurs, les congélateurs, les machines à laver, les téléviseurs, les micro-ondes, les lave-vaisselle et bientôt les produits informatiques. Notre objectif futur est de fournir aux consommateurs marocains plus de 200 références de qualité. Avant d’introduire une référence, nous devons s’assurer de sa qualité et des standards imposés par le marché marocain. Dans ce sens, Haier a déjà un plan pour optimiser la consommation d’énergie, protéger l’environnement et respecter les habitudes des consommateurs marocains. Propos recueillis par Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc